L’exchange Bitfinex et l’émetteur de stablecoins Tether ne semblent pas connaître de répit dans la série de procès qui les entourent depuis l’année dernière. Un nouveau plaignant a en effet été ajouté à la plainte concernant une possible manipulation du marché du Bitcoin.

 

De nombreux procès pour Bitfinex et Tether

Pour rappel, 2019 a été l’année des procès pour Bitfinex et Tether. Ils avaient en premier lieu été mis en examen par la procureure de l’état de New York. Elle les accuse d’avoir utilisé les fonds censés adosser le Tether afin de combler un trou dans la trésorerie de Bitfinex. Depuis, les procès se sont multipliés. En octobre, une autre mise en examen accusait les deux entités d’avoir manipulé les marchés à la fin de l’année 2017. Puis un deuxième procès avait suivi en novembre. Les plaignants, Eric Young et Adam Kurtz, accusaient également Tether et Bitfinex de manipulation.

Ces deux procès se basent sur une étude controversée publiée par John Griffin et Amin Shams. Les deux universitaires sont convaincus que Tether et Bitfinex ont à eux seuls permis le « bull run » de 2017, qui avait propulsé le prix du BTC vers son record absolu. Une affirmation qui est pour l’instant considérée avec suspicion par la crypto-communauté, cette dernière estimant que l’envolée de la crypto-monnaie a été due à des facteurs multiples et bien plus complexes.

👉 Lisez notre guide complet sur le Bitcoin (BTC) pour en savoir plus sur la première crypto-monnaie

 

Un nouveau plaignant arrive

Le second procès porté par Kutz et Young avait été annulé le 7 janvier 2020. Mais le répit a été de courte durée. La loi étatsunienne permet en effet aux plaignants de porter à nouveau plainte pour les mêmes motifs. Le 8 janvier, la plainte a donc à nouveau été déposée, cette fois avec un plaignant additionnel : David Crystal.

Bitfinex et Tether ne cessent d’expliquer que ces accusations de manipulation sont selon eux ridicules. En novembre dernier, la plateforme d’échanges expliquait ainsi que la plainte de Young et Kurtz souffrait de « défauts méthodologiques, associés à une hypothèse maladroite qui indique qu’une seule whale aurait pu être responsable de la progression du Bitcoin en 2017 ».

👉 Apprenez-en plus sur les exchanges grâce à notre top 10 des meilleures plateformes d’échanges

 

Pas de répit donc pour l’exchange et l’émetteur de stablecoins. Malgré cela, Bitfinex continue son développement. En novembre dernier, il annonçait ainsi considérer l’ajout de contrats d’options et un « Tether Gold ». Et en décembre, la plateforme d’échanges avait intégré le Lightning Network (LN). Tether quant à lui reste le stablecoin le plus utilisé, avec un volume d’échanges sur 24h qui dépasse 26 600 000 000 USD (données CoinMarketCap).

👉 Notre décryptage des crypto-monnaies les plus importantes est par ici

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments