Depuis le krach de la mi-mars, le Bitcoin et l’or ne sont pas entièrement parvenus à devenir des refuges face à la crise. Cela serait dû à des manipulations massives des marchés, selon des chercheurs de l’University of Sussex Business School.

 

Le Bitcoin et l’or : pas les refuges qu’on espérait en temps de crise ?

Pour étayer leurs propos, les chercheurs ont comparé l’or avec le S&P500 au moment de la précédente crise de 2008. À l’époque, l’or présentait une corrélation avec le S&P500 de -40%, et les investisseurs s’étaient réfugiés massivement vers le métal jaune. Mais en 2020, le scénario est différent : la corrélation entre or et S&P500 a été de +20% en mars et avril. Pour le Bitcoin, la corrélation semble encore plus surprenante selon les chercheurs. Bien qu’il n’ait été créé qu’en 2009 en dehors de la finance « classique », le BTC a montré une corrélation de +63% avec le S&P500 immédiatement après le krach, et +40% depuis.

 

De vastes manipulations en cause ?

Selon les chercheurs, la cause est à chercher du côté de vastes manipulations de prix, qui empêchent ces deux actifs de jouer leur rôle de refuge. Les données de l’Université du Sussex montrent « des ordres de vente énormes sur les contrats à terme d’or, un “pump and dump” massif sur les contrats à terme de cuivre et de faux ordres d’achat/vente (spoofing) sur des exchanges crypto majeurs ».

Parmi ces exchanges, l’analyse cite BitMEX : « [Au moment du krach], l’or a eu sa pire semaine en huit ans, alors que cela aurait dû être sa meilleure […]. Le Bitcoin a aussi été conduit à la baisse par des bots de manipulations [...] sur les exchanges de produits crypto dérivés non régulés, en particulier BitMEX. »

👉 A lire également : BitMEX provoquerait chaque jour une hausse des frais du réseau Bitcoin

 

Des conséquences globales

Alors à qui profite cette manipulation ? Au dollar (USD), selon les chercheurs. L’analyse explique que l’USD et les actifs liés à l’USD deviennent des sources de rendement positif pour les investisseurs globaux. Ces derniers essaieraient de freiner la tendance récente des banques centrales à diversifier leurs réserves, et à privilégier d’autres actifs que l’USD.

Conclusion selon l’analyse, les piètres performances de l’or et du Bitcoin au moment de la crise ont été orchestrées et elles pourraient avoir de graves conséquences :

« Nous sommes témoins de manipulations des marchés sur une échelle et à une fréquence qui ont été rarement vues auparavant. Le manque d’intégrité d’une fraction puissante des acteurs de marchés est en train de causer une crise financière majeure dont notre forme actuelle d’économie globale pourrait ne jamais se remettre. »

👉 Pour aller plus loin, lisez : Comparaison du Bitcoin et de l’or

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments