En mars dernier, l'exchange Binance a pris la décision de retirer de sa plateforme les tokens à effet de levier d'une autre plateforme, FTX. La raison invoquée par Changpeng Zhao ? De nombreux utilisateurs ne comprennent pas comment ces actifs fonctionnent.

Pourtant, moins de 2 mois auront suffi pour que Binance lance ses propres tokens à effet de levier, une décision qui provoque la stupéfaction de la crypto-communauté après des propos du PDG de la plateforme.

 

Des produits se distinguant de la concurrence ?

Regroupés sous l'appellation Binance Leveraged Tokens (BLVT), ces nouveaux tokens ont été élaborés par Binance eux-mêmes, et non une plateforme tierce.

Dans son communiqué, Binance a déclaré que deux nouveaux tokens liés aux mouvements de Bitcoin (BTC) seront disponibles au trading sur la plateforme dès le 14 mai, le BTCUP et le BTCDOWN.

Pour le moment, seules les paires BTCUP/USDT et BTCDOWN/USDT pourront être négociées via l'interface de trading avancée de Binance Spot. Les BLVT ne seront ainsi pas disponibles sur les applications pour smartphones.

Pour justifier ce changement de position envers les tokens à effet de levier, Binance affirme qu'un examen approfondi des demandes des utilisateurs a permis de concevoir ces nouveaux tokens, qui fonctionneraient différemment de ceux de la concurrence.

Ainsi, les Binance Leveraged Tokens ne maintiennent pas un effet de levier constant. Au lieu de cela, leur effet de levier fluctue constamment en 1,5x et 3x. Binance estime qu'avec cette particularité, ces tokens se rééquilibreront en fonction de la situation du marché lors de mouvements extrêmes.

L'arrivée de ces nouveaux tokens concurrents à ceux de FTX est d'autant plus surprenante sachant que Binance a investi dans l'exchange de produits dérivés en décembre dernier.

👉 Pour aller plus loin : Binance investit dans FTX, un exchange de produits dérivés sur cryptomonnaies

Vraiment ?

 

Et la protection des utilisateurs ?

Suite à cette annonce particulièrement surprenante, la crypto-communauté a rapidement réagi, notamment Larry Cermak, directeur de la section recherche chez The Block, qui a souligné l'hypocrisie sur Twitter :

Alors, n'allons-nous pas parler de la cotation discrète par Binance de ses propres tokens à effet de levier un mois et demi après le delisting des tokens à effet de levier de FTX ? N'allons-nous pas parler de CZ prétendant que c'était parce qu'il voulait protéger les utilisateurs ?

Après avoir affirmé que le retrait des tokens de FTX était nécessaire en raison d'un manque de connaissance des utilisateurs de Binance à leur propos, cette décision est sujette à de nombreux questionnements.

Est-ce que les utilisateurs - en seulement 1 mois et 2 semaines - sont maintenant tous formés au trading de ces tokens ? Comme l'affirme CZ, « la protection des utilisateurs passe avant tout ». L'ajout aussi soudain de ces tokens à effet de levier laisse planer le doute.

En effet, la situation reste inchangée et il est fort probable que des traders inexpérimentés subissent d'importantes pertes en utilisant ces tokens.

Dans les faits, pour réaliser des gains avec ce type d'actifs, il sera nécessaire d'avoir des performances bien au-dessus de la moyenne des autres traders.

👉 Pour aller plus loin : Binance déliste les tokens à effet de levier de FTX pour "protéger les traders"

 

Pour toutes ces raisons, il semble évident que Binance ait retiré les tokens de FTX sous prétexte qu'une situation de concurrence directe s'était formée. En effet, avant leur retrait de la plateforme, les tokens de FTX étaient parmi les plus échangés par les traders, affichant des volumes records.

Maintenant, il reste à voir si les tokens de Binance seront aussi populaires que ceux de FTX. Si vous souhaitez trade avec ces actifs, soyez bien conscient du risque qui les accompagne. Même si les effets de levier ne semblent pas très élevés, chaque mouvement brusque du BTC serait multiplié sur les paires de ces tokens.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments