Billy Markus ne posséderait que 220 000 DOGE

Les crypto-canines ont fait le buzz en 2021. Elon Musk a d’ailleurs bien aidé à la poussée du DOGE par ses nombreux tweets sur le sujet. Toutefois, ceux que l’on oublie souvent, ce sont les cofondateurs du Dogecoin. En effet, ce dernier est issu d’un fork du Litecoin (LTC) en 2013 et fut créé à l’époque comme une blague.

Cependant, la blague est devenue très sérieuse et le DOGE est désormais capitalisé à plusieurs dizaines de milliards de dollars. Ainsi, Billy Markus, l’un des deux cofondateurs du Dogecoin avec Jackson Palmer, a tenu à mettre les choses au clair sur Twitter. Celui qui se fait appeler Shibetoshi Nakamoto a précisé qu’il ne s’exprimait pas au nom du DOGE.

Billy Markus nous fait d’ailleurs savoir qu’il ne posséderait que 220 000 DOGE, soit moins de 35 000 € au prix du jour. Lorsque l’on compare ces 220 000 DOGE aux 132 milliards en circulation, cela représente à peine 0,000 1 % du total.

Markus ajoute qu’il n’est désormais plus sur le projet. C’est en effet un simple membre de la communauté et il défendra toujours ceux qui travaillent activement autour de la crypto-canine.

Enfin, il déclare qu’il n’apprécie pas ceux qui ne font rien pour rendre meilleur l’écosystème crypto, sous-entendu les « trolls » qui survendent le Dogecoin. Cela reprend l’une de ses remarques de l’été dernier où Markus affirmait que les cryptomonnaies pouvaient ruiner les investisseurs naïfs.

👉 À lire – Le co-créateur de Dogecoin (DOGE) accuse les cryptomonnaies de « soutirer de l’argent aux gens naïfs »

Billy Markus préfère délaisser le Dogecoin (DOGE) et les cryptomonnaies

S’il n’est plus sur le projet Dogecoin, que fait Shibetoshi Nakamoto aujourd’hui ? A priori, il n’est pas prêt de créer un autre projet crypto. C’est ce qu’il a annoncé, également sur Twitter. Markus ajoute qu’il a beaucoup de respect pour les développeurs qui continuent de maintenir en vie certains projets.

Billy Markus précise enfin qu’il n’a, semble-t-il, pas apprécié certaines critiques à son égard. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles il préfère laisser de côté les cryptomonnaies.

En d’autres termes, on ne sait pas vraiment ce que fait Billy Markus aujourd’hui et toutes les suppositions existent. À commencer par celle d’une vente massive de DOGE lorsqu’il était au plus haut, ce qui expliquerait qu’il ne possède plus que 220 000 DOGE. Mais rien n’affirme que ceci soit vrai.

👉 À lire – Le co-créateur de Dogecoin (DOGE) vend une série de 420 NFTs du Shiba

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Quel avenir pour le Dogecoin (DOGE) ?

Après une année 2021 complètement folle, le Dogecoin semble s’être stabilisé depuis l’été dernier. Elon Musk tweete moins sur le sujet et il a surtout subi la concurrence du frère ennemi, le Shiba Inu (SHIB).

Toutefois, alors que la cryptomonnaie mème n’avait aucun autre projet que celui de divertir, les développeurs semblent vouloir donner certains gages de sérieux au DOGE. On sait par ailleurs que Tesla pourrait accepter à terme ce crypto-actif comme moyen de paiement.

Une interopérabilité avec Ethereum (ETH) est souhaitée par ce même Billy Markus, notamment dans l’objectif d’utiliser le DOGE pour le marché des tokens non fongibles (NFTs). Enfin, le Dogecoin vient de publier sa première feuille de route. La crypto-canine va-t-elle finalement devenir un projet sérieux ?

👉 À lire – 8 ans après son lancement, Dogecoin (DOGE) publie sa toute première roadmap

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments