Cet article est écrit dans le cadre d'une collaboration avec Ava Labs

  1. Qu'est-ce qu'Avalanche ?
  2. L'écosystème d'Avalanche
  3. À quoi sert l'AVAX ?
  4. La prévente d'AVAX et le financement du projet Avalanche
  5. Équipe et partenaires
  6. Comment acheter de l'AVAX ?
  7. Comment stocker ses coins AVAX ?
  8. Notes et avis sur le projet Avalanche

Qu'est-ce qu'Avalanche ?

Avalanche est une plateforme open source haute performance, évolutive, personnalisable et sécurisée dédiée au déploiement de smart contracts. Elle cible notamment 3 cas d'utilisation principaux : la création de sous-réseaux, l'hébergement d'applications décentralisées (DApps) notamment dédiées à la finance décentralisée (DeFi) ainsi que la création de crypto-actifs suivant des règles et des conventions personnalisées.

Développée par la société Ava Labs et portée par l'éminent Emin Gün Sirer, Avalanche se décrit comme une technologie révolutionnaire, notamment grâce à son utilisation d'un protocole de consensus nouveau et radicalement puissant. Ce protocole permet, entre autres, une véritable décentralisation et des transactions quasi instantanées.

L'infrastructure du réseau d'Avalanche a été conçue dans l'idée d'être extensible et programmable. Ainsi, des développeurs peuvent y déployer des sous-réseaux accompagnés de leurs propres environnements d'exécution.

La plateforme Avalanche s'accompagne de son propre jeton natif, l'AVAX. Celui-ci permet notamment le paiement des frais sur le réseau et est éligible au staking.

Découvrons en détail comment fonctionne Avalanche et en quoi ce projet se différencie de ses concurrents.

Logo AVAX

Logo de l'AVAX, par Cryptoast

L'écosystème d'Avalanche

Très complet, l'écosystème d'Avalanche remplit de nombreux rôles. Ainsi, Avalanche est apte à lui seul de répondre à tous les besoins liés à la blockchain et aux smart contracts. Avec l'ambition de construire l'Internet de la finance, Avalanche est capable d'héberger des protocoles de la DeFi, des stablecoins et des applications en tout genre.

En outre, le réseau d'Avalanche permet le transfert d'AVAX à une haute fréquence avec une confirmation des transactions de l'ordre de quelques secondes. Voyons de plus près les innovations apportées par le projet Avalanche.

Le consensus du réseau Avalanche

Pour assurer le maintien de son réseau, le consensus d'Avalanche est plutôt unique en son genre, et apporte son lot de nouveautés. Le consensus Avalanche fait partie d'une famille de protocoles répondant au nom de Snow*. Cette famille inclut d'autres protocoles comme Snowflake et Snowball, d'où son nom.

Les protocoles Snow* fonctionnent par échantillonnage répété du réseau, c'est-à-dire que chaque nœud du réseau Avalanche interroge un petit ensemble de voisins, de taille constante et choisi au hasard, et commute sa proposition si une supermajorité soutient une valeur différente.

Les échantillons sont répétés jusqu'à ce que la convergence soit atteinte, ce qui se produit rapidement dans le cadre habituel des opérations du réseau. Ainsi, une transaction sur le réseau est propagée aux autres nœuds du réseau par le biais d’un gossip protocol.

Pour terminer, les protocoles Snow* ne nécessitent pas de synchronisation pour fonctionner en toute sécurité, et évitent donc les doubles dépenses, même en cas de partition du réseau. Cela permet d'avoir des milliers (voire des millions) de participants sans perte réelle de performance.

Notez qu'afin de résister aux attaques de type Sybil, Avalanche utilise la preuve d'enjeu (proof of stake). Lors d'une attaque de ce type, un acteur malveillant tente de prendre le contrôle du réseau en créant plusieurs nœuds et les utilise pour acquérir une influence disproportionnée.

Avalanche empêche donc les attaques de type Sybil grâce au staking des coins AVAX. Chaque nœud participant doit prouver par sa quantité d'AVAX verrouillée qu'il dispose d'une certaine propriété dans le système.

À la différence d'autres protocoles de consensus par preuve d'enjeu, Avalanche n'utilise pas le slashing, c'est-à-dire l'imposition d'une pénalité sur les fonds mis en jeu en cas de mauvais comportement du nœud. Pour éviter cela, Avalanche impose que les fonds soient verrouillés de manière irréversible pour une période prédéfinie par le validateur.

👉 De nombreux autres détails techniques sont disponibles dans le whitepaper de la plateforme Avanlanche.

Comparaison avec les autres familles de consensus

La famille Snow*, dont fait partie Avalanche, se distingue des deux autres familles de protocoles de consensus qui sont les consensus classiques (famille dans laquelle on retrouve les algorithmes conçus avant Bitcoin et utilisés dans des systèmes semi-centralisés comme Hyperledger ou Ripple) et les consensus de Nakamoto (variantes de l'algorithme de consensus de Bitcoin créé par Satoshi Nakamoto). En effet, Avalanche se trouve être à la fois scalable et robuste, propriétés qui ne se retrouvent pas toutes les deux dans les deux autres familles.

De plus, Avalanche tolère un plus grand nombre d'acteurs malveillants (byzantins) que les algorithmes classiques et ceux utilisant Nakamoto : le seuil pour la première famille est de 33 % et celui pour Nakamoto est de 50 %, tandis que celui pour Avalanche peut atteindre les 80 % selon les paramètres imposés.

Famille Classique Famille Nakamoto Avalanche
Grand nombre de nœuds - + +
Robuste - + +
Hautement décentralisé - + +
Faible latence + - +
Haut débit + - +
Léger + - +
Écologique et durable + - +
Résistant aux attaques des 51 % - - +

Les sous-réseaux d'Avalanche

Contrairement à de nombreux autres réseaux blockchain qui ne comportent qu'une seule blockchain et un seul ensemble de validateurs, Avalanche est un réseau hétérogène composé de nombreuses blockchains et de plusieurs ensembles de validateurs.

Tout comme Ethereum, Avalanche permet donc le déploiement d'applications décentralisées, mais chacune d'entre elles fonctionne sur sa propre blockchain indépendante. De plus, chaque blockchain est validée par un sous-réseau, un ensemble de validateurs. Cela permet notamment de créer des blockchains privées.

Un validateur peut être membre d'un nombre arbitraire de sous-réseaux. Un sous-réseau décide qui peut y entrer, et peut exiger que les validateurs qui le composent aient certaines propriétés. Par exemple, on peut créer un sous-réseau dans lequel chaque validateur est situé dans une certaine juridiction, ce qui peut être très intéressant pour des raisons de conformité.

La création de « smart assets »

Avalanche supporte la création et l'échange de ce qu'Ava Labs désigne comme des « smart assets », des tokens spécifiques déployés sur le réseau. La plus grande particularité de ces actifs et qu'ils peuvent avoir un ensemble de règles complexes et personnalisées qui définissent leur comportement.

Cela permet notamment à ses créateurs d'y intégrer les fonctionnalités qu'ils souhaitent et de se conformer aux réglementations. Par exemple, le créateur d'un smart asset peut décider que l'actif ne peut être échangé avant une période de 365 jours. Les possibilités sont infinies et totalement personnalisables selon les besoins de chaque projet.

Les machines virtuelles

Avalanche dispose également de plusieurs machines virtuelles. Les machines virtuelles pour l'instant disponibles sont :

  • L'Avalanche Virtual Machine (AVM), qui est la machine native d'Avalanche pour gérer des actifs créés sur la chaîne principale (X-Chain).
  • La Timestamp Virtual Machine (Timestamp VM), qui est un serveur d'horodatage.
  • L'Ethereum Virtual Machine (EVM), qui est, comme son nom l'indique, la machine virtuelle utilisée sur Ethereum. Celle-ci a été adaptée pour Avalanche sous la forme du réseau expérimental Athereum et sera disponible sur la chaîne C-Chain (contract chain).
  • La Platform Virtual Machine (PVM), qui est la machine derrière la P-Chain.

Les capacités techniques d'Avalanche

Techniquement, le réseau d'Avalanche n'est pas en reste. Suite à des essais privés et surtout avec son testnet Denali, les capacités d'Avalanche ont pu être mesurées. Sachant que le déploiement du mainnet améliorera sans aucun doute les performances globales du réseau, le testnet Denali a d'ores et déjà permis à Avalanche de confirmer ses promesses.

Pendant les essais privés, en moyenne, le réseau a été capable de traiter entre 6 500 et 7 400 transactions par seconde :

Transaction par seconde Avalanche

Transactions par seconde en fonction du nombre de nœuds en activité

C'est surtout lors du testnet Denali que les véritables capacités d'Avalanche ont été mesurées. En seulement 15 jours, plus de 1000 validateurs à travers le monde ont participé au testnet. Au cours de cette période, 11 blockchains, 16 sous-réseaux et plus de 150 tokens, tous basés sur Avalanche, ont été créés.

Pour prendre en charge des applications commerciales, telles que le commerce ou la gestion quotidienne de l'information et les paiements de détail, Avalanche mise également sur un temps de confirmation relativement court.

En moyenne, les transactions sur le réseau sont confirmées en moins d'une seconde, ce qui permet à la plateforme Avalanche d'être utilisée par les applications qui nécessitent une telle rapidité de traitement.

Le programme Avalanche-X

Avalanche-X est l'accélérateur dédié aux développeurs qui construisent des applications financières décentralisées basées sur Avalanche. Ainsi, Ava Labs accorde des subventions à ceux qui aident au développement de l'écosystème.

Avalanche-X se destine donc à supporter le développement d'applications décentralisées (DApps), de produits de la DeFi et de nouvelles blockchains interopérables.

Les possibilités sont nombreuses, et ce programme totalement open source permet à n'importe quel développeur d'apporter sa contribution à l'écosystème d'Avalanche. De plus, le fait qu'ils puissent recevoir une subvention pour leurs contributions assure le succès de cette initiative.

👉 Découvrez les possibilités offertes par Avalanche-X

À quoi sert l'AVAX ?

La plateforme Avalanche s'accompagne donc de l'AVAX, le jeton natif de son écosystème. Cet utility token permet de sécuriser le réseau par le staking et de payer les frais sur le réseau.

L'AVAX fournit également une unité de compte de base entre les sous-réseaux, un ensemble de nœuds qui valident les blockchains déployées sur Avalanche. Notez que le plus petit incrément de l'AVAX est le nanoAVAX (1 AVAX = 1 000 000 000 nAVAX), comme le satoshi l'est pour le bitcoin.

La gouvernance d'Avalanche

Pour permettre au système de s'adapter aux conditions économiques changeantes, la plateforme Avalanche permet de modifier dynamiquement les paramètres clés de son protocole grâce à un système de gouvernance.

Tout nœud participant au réseau peut émettre des propositions et celles-ci seront votées par les détenteurs d'AVAX.

La validation des transactions (staking)

Les coins AVAX sont éligibles au staking. Les détenteurs peuvent verrouiller leurs jetons AVAX pour devenir validateurs du réseau et recevoir une récompense proportionnelle à la durée de verrouillage. De cette manière, les validateurs sont incités à rester en ligne et à fonctionner correctement, ce qui assure la stabilité et la sécurité du réseau.

Le montant minimal de jetons AVAX à verrouiller afin de devenir validateur est de 2000 AVAX. Néanmoins ce montant minimal n'est pas une fatalité, et des services seront normalement mis en place pour permettre une délégation des jetons.

Pour la première année, la récompense annuelle de staking visera initialement un taux d'intérêt compris entre 7 et 12%.

👉 Découvrez notre dossier pour tout savoir sur le staking.

Les frais d'Avalanche

La structure des frais de la plateforme Avalanche comporte plusieurs caractéristiques qui la distinguent des autres plateformes existantes.

Dans Avalanche, les frais de transaction diffèrent selon le type de transaction. Les frais les plus élevés sont liés à l'installation de nouveaux sous-réseaux. En revanche, d'autres types de transactions, comme les transactions d'AVAX, entraînent peu de frais.

De plus, contrairement à d'autres protocoles qui redistribuent tous les frais à ceux participant au fonctionnement du réseau, les frais dans Avalanche sont simplement brûlés. Ce burn permet ainsi d'augmenter la rareté de l'AVAX.

Le processus de forgeage de l'AVAX de la monnaie compense le burn des frais de transaction. Il n'y a donc pas de danger que le système s'arrête à long terme en raison de la destruction progressive des coins.

Avalanche AVAX

La prévente d'AVAX et le financement du projet Avalanche

L'AVAX a fait l'objet de trois levées de fonds à succès, lesquelles ont permis au projet de récolter un total 60 millions de dollars. Ces levées de fonds ont eu lieu par la prévente des jetons AVAX qui seront émis au lancement de la chaîne.

Le tout premier cycle de financement (seed) d'Avalanche lui a permis de récolter 6 millions de dollars. Le projet a notamment reçu le soutien de Polychain Capital, Andreessen Horowitz (a16z), Initialized Capital, Abstract Ventures et MetaStable.

La seconde vente privée a eu lieu le 24 juin 2020 et a récolté 12 millions de dollars auprès de Galaxy Digital, Bitmain, Initialized Capital, NGC Ventures et Dragonfly Capital.

La troisième vente (cette fois publique) s'est déroulée le 15 juillet 2020. En moins de 5 heures, Avalanche a collecté 42 millions de dollars, dépassant même le plafond initialement fixé à 38 millions de dollars.

L'approvisionnement total d'AVAX est plafonné à 720 millions d'unités et la moitié des jetons (360 millions) a été émise au lancement du mainnet le 21 septembre 2020.

Équipe et partenaires

L'équipe d'Avalanche

Selon la liste officielle des membres du projet, l'équipe d'Ava Labs se compose de 30 personnes. Experts en informatique, en économie, en finance, en droit et en marketing, le projet Avalanche réuni des pointures de tous les milieux. Ava Labs est notamment portée par ses 3 fondateurs.

PDG et cofondateur d'Ava Labs, Emin Gün Sirer est depuis plus de 19 ans maître de conférences en informatique à l'Université de Cornell, dans l'État de New York. Il est notamment connu pour ses nombreuses contributions à l'écosystème des blockchains et des cryptomonnaies, particulièrement pour les systèmes distribués. Notez qu'Emin Gün Sirer est à l'origine de Karma, une monnaie numérique qu'il imagine en 2003 basée sur la preuve de travail, bien avant Bitcoin.

Directeur de l'exploitation et deuxième cofondateur d'Ava Labs, Kevin Sekniqi a occupé des postes de chercheur et d'ingénieur logiciel pour des mastodontes tels que Microsoft et la NASA. Il a notamment développé une expertise en cryptographie et en système distribués.

Directeur de l'architecture des protocoles d'Avalanche et troisième cofondateur d'Ava Labs, Maofan « Ted » Yin se concentre sur les problèmes fondamentaux de la tolérance aux pannes, des protocoles de consensus et des systèmes de pair à pair. Doctorant sous la supervision d'Emin Gün Sirer, Maofan Yin a contribué à la création des protocoles d'Avalanche et assure leur maintenance. Fait intéressant : l'homme a également contribué grandement à l'élaboration du protocole de consensus HotStuff, dont le modèle de consensus du projet Libra de Facebook s'inspire.

Equipe Avalanche AVAX

Les partenaires

Bien que le projet soit encore très jeune, Avalanche a d'ores et déjà mis en place des collaborations avec de nombreux autres projets :

  • Chainlink : Avalanche utilise les oracles de prix de Chainlink pour le développement de ses applications décentralisées.
  • BiLira : une société ayant choisi Avalanche pour déployer le TRYB, un stablecoin soutenu par la livre turque.
  • Torus : développeur de DirectAuth, une solution qui permet de créer un wallet Avalanche en un simple clic.
  • Polyent Games : à l'origine d'un exchange décentralisé de tokens non fongibles (NFT) se basant sur Avalanche.
  • Whiteblock : analyse les performances, identifie les optimisations et assure la mise en œuvre du protocole Avalanche.
  • LACCHAIN : Avalanche est membre d'un consortium visant à accélérer son développement en Amérique latine et dans les Caraïbes.
  • Quantstamp : une entreprise de sécurité aidant Avalanche à renforcer la sécurité de son réseau.

Comment acheter de l'AVAX ?

Actuellement, l'AVAX est disponible sur la plupart des exchanges majeurs, dont Binance, FTX, Huobi et OKEx. En raison de l'important liquidité des marchés de Binance, c'est sur cette plateforme qu'il est préférable de se procurer de l'AVAX.

Explications pour l'achat d'AVAX sur Binance

  1. Inscrivez-vous sur Binance
  2. Vous allez recevoir un e-mail et devrez cliquer sur un lien pour vérifier votre compte
  3. Déposez des fonds sur la plateforme
  4. Cliquez sur le menu Marché et recherchez la paire AVAX/BTC ou AVAX/USD
  5. Il ne vous reste plus qu'à acheter de l'AVAX pour le montant de votre choix
  6. Félicitations 🎉 Vous êtes maintenant en possession de tokens AVAX !

👉 Pour des explications plus détaillées, consultez notre tutoriel de l'exchange Binance

Voici un aperçu de la position actuelle de l'AVAX sur le marché des cryptomonnaies :


Comment stocker ses coins AVAX ?

Le moyen le plus sécurisé pour assurer le stockage de vos AVAX est d'utiliser le web wallet officiel développé par l'équipe. Ce portefeuille suit les meilleures pratiques du secteur en matière de sécurité et d'interopérabilité avec les portefeuilles matériels qui intégreront prochainement l'AVAX.

Il est donc vivement recommandé de l'utiliser si vous souhaitez stocker vos AVAX de la manière la plus sûre possible.

Un autre moyen sûr pour stocker vos AVAX est d'utiliser un hardware wallet. Les portefeuilles de ce type les plus célèbres sont ceux de Ledger, une entreprise française mondialement connue et cofondée par Éric Larchevêque.

👉 Pour créer votre web wallet Avalanche, tout se passe à cette adresse.

Notes et avis sur Avalanche (AVAX)

Avalanche et l'AVAX sont portés par une équipe expérimentée dans le milieu et la réputation du projet est déjà au plus haut avant même son lancement public. Avec une pointure telle qu'Emin Gün Sirer à la direction du projet, Avalanche compte bien se faire une place dans le secteur des smart contracts et de la blockchain.

L'attente autour d'Avalanche est grande pour la crypto-sphère, l'équipe promettant de combler les manques actuels des autres projets du même secteur.

Indéniablement, Avalanche dispose des capacités techniques pour répondre aux besoins des entreprises souhaitant déployer des smart contracts, notamment dans le secteur de la finance décentralisée.

Avalanche innove dans sa catégorie, en introduisant des idées nouvelles sur la gestion des transactions, sur la gouvernance et une foule d'autres éléments non disponibles sur d'autres plateformes.

Chaque participant au protocole dispose d'une voix pour influencer la façon dont le protocole évolue à tout moment, rendu possible par un mécanisme de gouvernance puissant. Avalanche est hautement personnalisable, ce qui permet une interopérabilité presque instantanée avec d'autres blockchains.

Toutefois, Ava Labs s'attaque à un secteur très concurrentiel, où Ethereum règne déjà en maître, suivi par d'autres blockchains telles que Cardano.

Encore au stade embryonnaire et pourtant déjà bien au point sur de nombreuses composantes, le projet Avalanche et l'AVAX pourrait cependant nous réserver de bonnes surprises dans les mois à venir.

👉 Découvrez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Merci à Ludovic Lars pour sa participation à l'élaboration de cette fiche

Quel est votre avis sur le projet Avalanche (AVAX) ?

[Total : 8   Moyenne : 5/5]

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter - Avalance (AVAX) Discord - Avalanche (AVAX) Telegram- Avalance (AVAX) YouTube - Avalanche (AVAX) Reddit - Avalanche (AVAX) Facebook - Avalanche (AVAX) LinkedIn - Avalanche (AVAX) Site internet - Avalanche White Paper - Avalanche (AVAX)

Réseaux sociaux francophones

Logo Twitter France Logo Telegram France

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments