American Express a déposé 7 demandes de marques liées au metaverse et aux NFTs

American Express, le deuxième plus important processeur de paiement au monde, souhaite se lancer dans le metaverse. Comme le rapporte l'avocat spécialisé Michael Kondoudis sur Twitter, la société américaine a déposé 7 demandes de marques liées aux univers numériques et aux tokens non fongibles (NFT).

Datées du 9 mars, les demandes de dépôts adressées au Bureau américain des brevets et des marques de commerce évoquent notamment plusieurs produits phares d'American Express, comme la Centurion Card, une carte de crédit noire disponible uniquement sur invitation.

Les dépôts évoquent également l'arrivée du programme Shop Small dans le metaverse. Ce programme, initié par American Express, propose de soutenir les petits commerçants et restaurateurs en utilisant votre carte de crédit dans leurs établissements. Pendant la campagne lancée en 2020, les clients recevaient 5 euros de ristourne après avoir dépensé 20 euros avec leur Amex.

Ces demandes montrent qu'American Express prévoit d'exploiter plusieurs éléments de son offre actuelle dans le metaverse. La société souhaite visiblement fournir des services bancaires et ouvrir des guichets automatiques directement intégrés aux univers numériques. Un service d'assistance dans le metaverse, pour aider les usagers dans leurs transferts de fonds, a également été imaginé.

👉 Découvrez notre top 4 des metaverses prometteurs pour 2022

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Des services de conciergerie dans le metaverse

Les dépôts décrivent aussi des services de conciergerie American Express accessibles dans le metaverse et des outils destinés aux actifs numériques. La société planche visiblement sur des wallets numériques qui permettent de stocker des actifs, y compris des NFTs.

Une plateforme d'échange de jetons non fongibles est également dans les cartons de la firme. Pour rappel, American Express avait déjà affiché son intérêt pour les NFTs en été 2021. La société avait proposé aux détenteurs d'une carte de crédit Amex d'acheter des oeuvres numériques réalisées par la chanteuse SZA. Chaque token était vendu au prix de 100 dollars aux clients American Express.

Notez qu'il n'est pas rare qu'une entreprise dépose des demandes de marques liées au metaverse sans annoncer son arrivée au sein des univers numériques. Ces dépôts, réalisés en amont d'un projet, visent surtout à protéger leurs marques contre d'éventuels concurrents.

Comme l'explique American Express à nos confrères de CoinDesk, l'entreprise américaine n'est pas encore prête à officialiser ses projets concernant les NFTs et le metaverse :

« American Express surveille toujours les technologies émergentes pour voir comment elles pourraient bénéficier à nos clients, et le metaverse est un espace que nous suivons de près. Nous n'avons pas l'intention de partager plus d'informations pour le moment, mais nous regardons cet espace évoluer »

American Express n'est pas le seul géant de la finance traditionnelle à s'intéresser aux biens et aux univers numériques. Récemment, JP Morgan est devenue la première banque à ouvrir une vitrine dans le metaverse. La holding financière s'est tournée vers le monde virtuel de Decentraland (MANA).

De son côté, le groupe bancaire britannique HSBC a acheté un terrain au sein du metaverse de The Sandbox. D'après Goldman Sachs, la banque d'investissement américaine, le metaverse est une opportunité qui pourrait permettre de dégager « 8000 milliards de dollars de revenus et de monétisation ».

👉 Sur le même sujet : American Express investit dans une plateforme de cryptomonnaies pour institutionnels

Sources : Twitter, CoinDesk

Découvrez The Sandbox

Plongez dans le Metaverse 🔥

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments