La blockchain pour agréger l'information

Le brevet d'Activision mentionnant la blockchain a été rendu public le 8 septembre par l'Office américain des brevets et des marques (USPTO), bien qu'il ait été initialement déposé le 16 avril 2018.

Celui-ci décrit un système et une méthode permettant d'agréger les performancesles données statistiques et le classement des utilisateurs associés à la pratique des jeux vidéo sur deux jeux ou plus.

Le système imaginé par Activision consiste notamment à normaliser les données agrégées de plusieurs jeux vidéo en valeurs unifiées et à les présenter via une interface commune.

Le présent dispositif permet donc aux joueurs d'échanger des éléments virtuels liés à un jeu avec les joueurs d'un autre jeu, en fournissant une valeur normalisée pour les éléments in-game.

Classement joueurs Activision

Schéma du fonctionnement du classement des joueurs

Comme le brevet le précise, la technologie de la blockchain pourrait donc être utilisée pour agréger et sauvegarder toutes ces données, plus particulièrement sur des blockchains publiques :

« En pratique, les données relatives aux performances ou au jeu d'un joueur sont accessibles à partir des serveurs de jeu [...], et/ou en extrayant les sites web des développeurs ou les enregistrements sur une blockchain publique. Le dispositif de la présente spécification scanne les sites web et/ou les enregistrements d'une blockchain publique à la recherche d'ensembles de données spécifiques, copie les données et les importe ou les saisit dans les systèmes de bases de données de la présente spécification. »

Sans qu'une blockchain publique en particulier ait été mentionnée par Activision, Bitcoin et surtout Ethereum est très certainement sous-entendue, comme c'est souvent le cas pour des brevets de ce type.

Le système est également en mesure d'associer avec davantage de précision un joueur à d'autres joueurs du même niveau que le sien lorsqu'il lance une partie multijoueur. Une fonctionnalité particulièrement intéressante lors de la sortie d'un nouveau jeu, celui-ci pouvant se baser sur les performances du joueur dans d'autres jeux.

👉 Pour en savoir plus : Enjin déploie sa plateforme de développement de jeux vidéo blockchain

Activision rejoindra-t-il Ubisoft dans la course à la blockchain ?

Bien qu'un mastodonte comme Activision semble désormais conscient des avantages que représente la technologie de la blockchain, rien ne prouve - pour le moment - que celle-ci sera véritablement utilisée dans le cadre de ce système.

Cependant, Activision rejoint maintenant le club des géants du jeu vidéo qui s'intéressent de près ou de loin à la blockchain. On peut par exemple citer le français Ubisoft, qui fait état de pionner dans le domaine, notamment avec la récente tokénisation des Lapins Crétins sous la forme de NFTs.

Le studio français apporte également son soutien à la startup Sorare, laquelle développe le jeu de fantasy football éponyme basée sur la blockchain Ethereum.

Ubisoft supporte également Ultra (UOS), la plateforme de distribution de jeux vidéo qui s'appuient sur la blockchain et les NFTs pour fournir des nouvelles expériences aux joueurs. Le studio de développement n'est pas un simple partenaire, mais participera même à la production des blocs du réseau Ultra à son lancement.

Pour le moment, Activision reste bien en deçà des avancées réalisées par Ubisoft en matière de blockchain. Mais ce brevet - déposé il y a deux ans rappelons-le - pourrait marquer le début d'une utilisation plus soutenue de cette technologie par l'entreprise américaine.

👉 Sur le même thème : Le jeu blockchain Infinite Fleet lève $3,1M auprès de Charlie Lee et Adam Back

 

L'industrie du jeu vidéo semble particulièrement bien se prêter à l'utilisation de la blockchain. Toujours en recherche de nouveautés et d'améliorations pour attirer les joueurs, les studios de développement ont tout intérêt à l'adopter, et cela semble d'ores et déjà le cas pour nombre d'entre eux.

👉 Pour aller plus loin : Les brevets, un risque pour les technologies blockchain et les cryptomonnaies ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments