Des investisseurs de renom

Le montant reçu pour le développement Infinite Fleet a été collecté par deux méthodes : 2,75 millions de dollars par l’intermédiaire d'un Simple Agreement for Future Tokens (SAFT) et 250 000 dollars via BnkToTheFuture une plateforme japonaise destinée à faciliter les investissements en crypto-monnaies.

Le projet avait prévu de réunir 3 millions de dollars et a finalement reçu 100 000 dollars excédentaires sur une période de vente de 24 heures,

La plus importante part du financement a été menée par Charlie Lee, le créateur de Litecoin (LTC), Adam Back, le PDG de Blockstream, et MaxKeiser, le fondateur de Heisenberg Capital.

L'éditeur d'Infinite Fleet, Exordium Limited, a collecté ces fonds sous la forme d'une STO pour soutenir le développement du jeu. Le security token EXO représente un capital sans droit de vote avec participation aux bénéfices d'Exordium Limited, et sera très prochainement enregistré auprès de la SEC des États-Unis.

Fondée en 2011 par des vétérans de l'industrie venant d'Ubisoft, Activision Blizzard et Relic, Pixelmatic est une société de développement de jeux vidéo basée à Shanghai. Pixelmatic est par ailleurs dirigée par Samson Mow, qui est également le directeur de la stratégie de Blockstream.

👉 Lisez notre portrait de Charlie Lee, le créateur du Litecoin

 

Une économie basée sur la sidechain Liquid

Comme tout jeu MMO, Infinite Fleet s'accompagne d'une monnaie propre à son univers. Toutefois, le studio de développement innove et propose de tokéniser cette monnaie, la rendant utilisable hors du jeu.

Baptisé INF, la monnaie officielle du jeu prendra la forme d'un token, lequel pourra être transféré hors du jeu et être stocké sur un portefeuille. De cette façon, les joueurs ont la véritable propriété de leurs biens de jeu durement gagnés :

« Le monde évolue rapidement et les entreprises doivent s'adapter et innover. Infinite Fleet sera le premier véritable jeu vidéo qui réunira véritablement le gaming et les crypto-actifs », a déclaré Samson Mow

Blockstream étant relativement lié à Infinite Fleet de par Samson Mow et Adam Back, le token INK est émis sur le Liquid Network, une sidechain de la blockchain Bitcoin permettant des transactions rapides et confidentielles :

« J'aime le fait que Bitcoin soit intégré dans des applications non financières [...] et je suis impatient de soutenir de nouvelles méthodes innovantes pour favoriser l'adoption de Bitcoin dans les jeux et la collecte de fonds », a ajouté Simon Dixon, PDG de BnkToTheFuture.com

Une vente publique du token INF est prévue en septembre prochain via la plateforme de tokenisation de titres Liquid Securities. Cette vente aura lieu en collaboration avec la marketplace numérique STOKR.

Plus de détails sur le token INF sont donnés dans cette vidéo :

 

Comme le souligne Samson Mow, certains jeux de la trempe d'Infinity Fleet tel qu'EVE Online a déjà généré des revenus supérieurs à 500 millions de dollars. Ils sont donc la preuve de l'énorme potentiel que représentent les économies d'un jeu vidéo.

👉 Découvrez notre sélection de jeux utilisant des crypto-monnaies ou la blockchain

 

Avec l'utilisation de la sidechain Liquid, Infinite Fleet apporte un cas d'utilisation supplémentaire à cette dernière. Notez que Blockstream diffuse la blockchain de Bitcoin sur la planète entière via son réseau satellitaire. La participation de l'entreprise dans Infinite Fleet - qui se déroule dans l'espace - n'est donc pas si surprenante.

👉 Pour aller plus loin : L’avenir de la blockchain est-il dans l'espace ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments