Près de 37 % des membres du Congrès américain ont reçu de l’argent des dirigeants de FTX

D'après nos confrères de CoinDesk, plus d'un membre du Congrès des États-Unis a reçu des financements de Sam Bankman-Fried ou d'autres cadres de FTX. Parmi eux, certains ne se sont pas prononcé sur ce qu'ils comptaient faire de cet argent, tandis que d'autres ont choisi de le retourner ou d'en faire des dons à leur tour.

Près de 37 % des membres du Congrès américain ont reçu de l’argent des dirigeants de FTX

Plus d’un tiers des législateurs du Congrès financés par les cadres de FTX

Une enquête de nos confrères de CoinDesk rapporte que plus d’un membre du Congrès des États-Unis sur trois a reçu des donations de la part de Sam Bankman-Fried (SBF) ou d’autres dirigeants de FTX. En effet, au sein de la 118e législature qui a pris fonction le 3 janvier dernier, composée de 100 sénateurs et 435 représentants, 196 de ces élus sont concernés, ce qui représente ainsi 36,6 % d’entre eux.

Cet argent a été perçu dans le cadre des financements des campagnes respectives des politiciens en question. Il est important de préciser que les élections pour ce 118e congrès ont eu lieu le 8 novembre dernier, soient trois jours avant la faillite de FTX. Cela signifie que les personnes concernées ont fait campagne avant les évènements qui ont secoué notre écosystème, et n’étaient donc pas au courant de toute l’escroquerie opérée par SBF.

Toutefois, ceci montre une fois de plus l’ampleur du lobbying mené par l’ancien PDG de FTX, qui a plus tard lui-même avoué que toutes ces donations n’étaient qu’une façade pour construire son image.

👉 Pour aller plus loin – Formez-vous à la technologie blockchain pour gagner en indépendance

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Une partie des fonds retournés

Maintenant que la vérité sur FTX a été révélée, CoinDesk a interrogé chacun des 196 élus concernés par cet argent, de façon à savoir ce qu’ils comptaient en faire. Parmi ces législateurs, 143 n’ont pas apporté de réponses, 19 ont prévu de rendre l’argent ou l’ont déjà rendu, et 34 ont décidé de reverser les sommes perçues.

Anthony Sabino, expert en faillite et professeur de droit à l’Université St. John à New York, estime que la justice pourrait forcer les bénéficiaires à rendre cet argent si elle jugeait que les dons en question devaient être requalifiés comme des transferts frauduleux. Ceci pourrait alors être valable, même si ces financements ont été redistribués derrière :

« La loi ne se soucie pas de si vous l’avez donné à Mère Teresa. […] Si vous n’avez plus d’argent, tant pis. Vous êtes toujours responsable. »

De son côté, le Républicain Mitt Romney a par exemple choisi de transférer les 5 800 dollars qu’il a reçus au Trésor américain.

Ce n’est pas la première fois que la question se pose quant à des financements perçus par des personnalités politiques dans l’affaire FTX. Le mois dernier, plusieurs formations affiliées aux Démocrates avaient annoncé le retour d’une partie des dons, tandis que la Maison-Blanche n’avait pas encore fait de commentaire à ce sujet.

👉 Dans l’actualité également – La « backdoor » de Sam Bankman-Fried créée pour FTX dépasse les 65 milliards de dollars

Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Source : CoinDesk

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
l'ORACLE

Et la réglementation des cryptos qui va avec cette affaire de faillite et de lobbying qui arrange tant les gouvernements, elle sera annulée elle aussi…?

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals