Qu'est-ce que Wonderland (TIME) ?

Lancé en septembre 2021 par Daniele Sestagalli et un certain « 0xSifu », Wonderland (TIME) se décrit comme le premier protocole de réserve décentralisée basé sur le réseau Avalanche. Son ambition est de construire un stablecoin algorithmique complètement décorrélé du cours du dollar et soutenu par un panier d'actifs détenus dans la trésorerie du protocole.

Daniele Sestagalli est une figure emblématique du monde de la finance décentralisée (DeFi). Il est notamment à l'origine de la Frog Nation, une communauté regroupant les utilisateurs de Wonderland, mais également de Popsicle Finance (ICE) ou Abracadabra Money (SPELL), deux autres protocoles majeurs de la DeFi lancés par Sestagalli.

Wonderland est l'un des nombreux projets de fork d'Olympus DAO (OHM) et a su s'imposer comme le plus important d'entre eux. À l'instar de son ainé, l'objectif est de construire une organisation autonome décentralisée (DAO) ayant le plein pouvoir de décision sur l'avenir de son protocole, notamment sur les investissements de la trésorerie.

Le principe de staking est la caractéristique la plus attrayante pour les investisseurs s'intéressant au protocole. Et pour cause, l'Average Percentage Yield (APY) – ou pourcentage annuel de rendement composé – se stabilise depuis plusieurs mois autour de 80 000 %. Ces rendements démesurés ont la vocation d'attirer un maximum d'investisseurs, mais sont logiquement voués à diminuer avec le temps.

Pour faire simple, les rendements de Wonderland sont assurés par les divers investissements réalisés avec la trésorerie, elle-même constituée des fonds des utilisateurs. À terme, l'objectif de la DAO est de leur donner la possibilité de voter pour la stratégie d'investissement qu'adopte le protocole. Pour l'heure, c'est le co-fondateur et directeur financier, « 0xSifu », qui est en charge de la trésorerie. C'est là que le problème se trouve, et vous allez tout de suite comprendre pourquoi.

👉 À lire pour approfondir – Olympus DAO (OHM), une réserve de valeur pour la finance décentralisée (DeFi)

La Frog Nation voit rouge

Avant de rentrer dans les détails de l'histoire, une mise en contexte s'impose. Depuis quelques semaines, Wonderland a fait évoluer sa stratégie, se dissociant un peu plus de son ainé Olympus DAO. Les utilisateurs ont été invités à délaisser le token TIME pour s'orienter vers le wMEMO. De la sorte, ils pouvaient déposer celui-ci sur une plateforme telle qu'Abracadabra en collatéral d'un emprunt de stablecoin, avec effet de levier.

Or, il y a environ 48 heures, le cours du wMEMO a connu une (énième) chute fulgurante, entrainant une cascade de liquidation sans précédent. En à peine quelques heures, le prix du token a dégringolé de 45 000 dollars à près de 22 000 dollars, soit une baisse de 48 % environ.

chute du prix wmemo

Chute du cours du wMEMO/USD - Source : TradingView

 

Plus étonnant, cette dégringolade du prix a également entraîné la liquidation des positions de Daniele Sestagalli, ayant lui-même appliqué cette stratégie à hauteur de plusieurs millions de dollars. Un premier indice qui laisse à penser que cette attaque était préméditée et destinée à nuire directement au protocole, à son fondateur et à ses utilisateurs.

Autre élément intriguant, des internautes ont mis la main sur l'adresse Ethereum personnelle de « 0xSifu ». Alors que les investisseurs de Wonderland voyaient rouge depuis plusieurs semaines, le portefeuille du directeur financier est ainsi passé de 45 millions de dollars à 450 millions de dollars… Avant de se vider, et de retomber quelques heures plus tard aux alentours des 200 millions de dollars. Des mouvements étranges qui ne laissent plus place au doute.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Les masques tombent pour « 0xSifu »

Ce jeudi 27 janvier, un internaute du nom de Zachxbt.eth a publié une série de tweets dans laquelle il dévoile des conversations privées avec Sestagalli. Entre autres, il lui explique avoir découvert la véritable identité de « 0xSifu » : celui-ci ne serait nul autre que Michael Patryn, co-fondateur de l'exchange QuadrigaCX aujourd'hui disparu.

« Aujourd'hui, des allégations concernant le membre de notre équipe @0xSifu vont circuler. Je veux que tout le monde sache que j'étais au courant de cela et que j'ai décidé que le passé d'un individu ne détermine pas son avenir. Je choisis d'apprécier le temps que nous avons passé ensemble sans connaître son passé plus que tout, » a déclaré Sestagalli sur Twitter.

Autrement dit, Sestagalli a confirmé les allégations de cet internaute au sujet d'0xSifu, mais n'a pas directement avoué que celui-ci est Patryn, simplement quelqu'un avec un passé sinistre. Si vous n'êtes pas familier avec cette histoire, QuadigaCX était une plateforme d'échange canadienne qui a disparu en 2019 après que l'autre co-fondateur, Gérald Cotten, ait fui avec près de 170 millions de dollars.

Un peu plus tard, Taylor Monahan, fondatrice de MyCrypto, a souligné dans une série de tweets que des preuves on-chain confirment les paroles de Zach. En 2019, elle a identifié un portefeuille comme étant celui de Patryn sur la base d'une note contenant son adresse Ethereum. Elle a ensuite montré que ce portefeuille est resté actif et a alimenté plusieurs transactions vers l'adresse de 0xSifu.

Adresse Sifu Patryn

Analyse de l'adresse Ethereum de Michael Patryn, ou 0xSifu - Source : Etherscan

 

À l'heure actuelle, le token de gouvernance de Wonderland, le TIME, est capitalisé à hauteur de 420 millions de dollars, soit une baisse d'environ 50% en moins de deux jours. Une évaporation de la capitalisation qui coïncide avec la récente prise de valeur du portefeuille personnelle de 0xSifu, ou plutôt Michael Patryn. Au total, il est accusé d'avoir dérobé plus de 450 millions de dollars.

En conclusion, quel avenir pour Wonderland ?

Dans un communiqué officiel publié en début d'après-midi, Daniele Sestagalli a finalement mis un terme aux rumeurs. En effet, il explique que 0xSifu a bel et bien été « le cofondateur de QuadrigaCX, et a connu d'autres événements dans le passé ». Il avoue également l'avoir appris environ 1 mois auparavant, mais avoir souhaité « lui donner une seconde chance ».

Finalement, 0xSifu a été démis de ses fonctions de directeur financier de Wonderland. Danielle Sestagalli a également assuré que l'ensemble des fonds seraient restitués aux utilisateurs ayant été liquidés par cette chute fulgurante du prix et que les fondamentaux demeureront inchangés. Pas sûr que ces déclarations suffiront à rassurer la Frog Nation, qui semble avoir définitivement capitulé.

Et pour cause, Wonderland n'est pas l'unique projet de Daniele Sestagalli qui a souffert de cette affaire. En effet, le token ICE de Popsicle Finance s'écroule de - 41 % en seulement 24 heures. Loin de faire mieux, le SPELL d'Abracadabra affiche un triste - 25 %. Plus généralement, l'ensemble de l'écosystème de la finance décentralisée sortira meurtri de cette affaire, qui devrait donner du grain à moudre aux détracteurs et aux régulateurs.

👉 Tout savoir sur les actualités de la finance décentralisée (DeFi)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments