Le gouvernement vénézuélien semble vouloir faire usage du Petro pour soutenir les professionnels de santé qui luttent contre la crise du Covid-19. Il a ainsi été décidé qu’un airdrop de PTR aurait lieu pour tous les médecins. Son efficacité pose cependant question.

 

Airdrop de PTR pour les médecins

L’annonce a été faite par un tweet d’un membre du gouvernement de Nicolas Maduro :

Traduction : « Merci au président Nicolas Maduro. Départ de la livraison de bons spéciaux pour les médecins de la Patrie, d’un montant de 1 Petro. »

Il est difficile d’estimer à l’heure actuelle le prix d’un Petro. L’actif est censé être adossé aux réserves pétrolières du pays. Les prix du pétrole ont cependant connu une chute marquée au cours des dernières semaines, à cause de la crise du coronavirus.

Selon le gouvernement, un Petro continue à valoir 60 dollars (USD). Mais sur les marchés réels, il semblerait que l’actif soit plutôt négocié à la moitié de ce prix, voire aux alentours de 20 dollars. Pour comparaison, le salaire minimum au Venezuela est fixé à 150 000 VES, soit 1.77 USD.

👉 A lire sur le même sujet : Le Venezuela prévoit un airdrop de Petro à l’échelle nationale

 

Un pays qui est déjà en pleine crise sanitaire

La pandémie de Covid-19 va toucher très durement le Venezuela. Les médecins se plaignent déjà de ne pas disposer de matériel suffisant, alors que le pic de contagion n’est pas encore atteint. Depuis plusieurs années, plusieurs habitants ont également alerté sur les conditions sanitaires locales, qui se sont grandement détériorées. On estime donc que le Covid-19, qui s’ajoute à un système déjà surchargé, aura des conséquences catastrophiques pour le pays.

Dans ce contexte, on peut donc se demander si la distribution de la crypto-monnaie d’État aura l’effet escompté pour les médecins et professionnels de santé. Comme nous vous l’expliquions en début d’année, le Petro semble être difficilement utilisable au quotidien, malgré les efforts du gouvernement pour le propager. Et les mesures de confinement ne devraient pas arranger la situation.

Les conséquences de ces manquements se voient déjà sur les achats de Bitcoin : ils auraient explosé depuis le début de la crise, avec des Vénézuéliens qui sont prêts à payer leurs BTC bien plus cher que sur les autres marchés mondiaux. Les efforts du gouvernement, qui souhaite à tout prix promouvoir sa crypto, ne semblent donc pas couronnés de succès.

👉 Lisez les dernières nouvelles du Bitcoin (BTC)

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments