Venezuela : le gouvernement utilise Bitcoin pour payer des entreprises iraniennes et turques

Le président du Venezuela Nicolas Maduro avait présenté en septembre une nouvelle loi anti-sanction, qui s’appuyait sur les cryptomonnaies. Et il semblerait qu’il souhaite poursuivre cette initiative. Le Bitcoin aurait ainsi été utilisé pour des paiements transfrontaliers entre le Venezuela et des pays alliés.

Venezuela : le gouvernement utilise Bitcoin pour payer des entreprises iraniennes et turques

Le Venezuela règle des transactions transfrontalières en Bitcoin

Selon le média espagnol Runrun, Nicolas Maduro a confirmé son attrait pour les monnaies numériques, expliquant qu’il pourrait « utiliser toutes les crypto-monnaies du monde, publiques, étatiques ou privées, pour le commerce intérieur et extérieur. » Pour rappel, le gouvernement du Venezuela avait déjà essayé de pousser à l’utilisation du Petro (PTR), sa cryptomonnaie d’État. Mais il avait été forcé de se tourner vers des cryptomonnaies plus solidement établies afin de soutenir l’économie du Venezuela, dont le Bitcoin (BTC).

Et la machine serait déjà en marche, selon des sources proches de la Banque centrale du pays. Des paiements aux entreprises des pays alliés du Venezuela, comme L’Iran ou la Turquie, auraient déjà été effectués grâce au Bitcoin. Ce nouveau moyen de règlement a été utilisé dans le cadre de la loi anti-sanction, qui donne à l’Exécutif le pouvoir d’autoriser « la création et la mise en œuvre de tout mécanisme financier ».

👉 Découvrez également : Le Venezuela bloque l’accès à Coinbase et MercaDollar

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Le Venezuela : un havre pour les cryptomonnaies ?

Que le gouvernement se tourne maintenant franchement vers les cryptomonnaies n’est pas entièrement une surprise. Il avait déjà proposé un pool de mining d’État pour pouvoir surveiller les mineurs de Bitcoin et de cryptomonnaies situés au Venezuela. Par ailleurs, on apprenait il y a un mois la création d’un exchange d’État pour le Petro, Bitcoin, Litecoin (LTC) et Dash (DASH). Ce dernier a ouvert ses services la semaine dernière.

Qu’en est-il alors des échanges de cryptomonnaies contre la monnaie fiat du pays, le bolivar souverain (VES) ? Selon Runrun, les données de Coindance montrent que le nombre de bitcoins échangés chaque semaine sur LocalBitcoins a diminué. Mais c’est partiellement dû à deux aspects : d’une part la hausse du prix du BTC, et de l’autre la chute vertigineuse du cours du VES.

Toujours est-il que c’est la première fois qu’un gouvernement s’appuie aussi fortement sur les cryptomonnaies. Cela permettra-t-il au Venezuela de soutenir une économie qui est encore fortement étranglée par les sanctions américaines ? Cela reste à voir.

? Lisez aussi : Pizza Hut accepte désormais le Bitcoin (BTC) et d’autres cryptomonnaies au Venezuela

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops