L'USDC fait peau neuve

Selon le communiqué de Centre, la mise à jour « USDC 2.0 » apporte son lot de nouveautés et ajoute une couche supplémentaire de sécurité au smart contract du stablecoin.

Jusqu'à présent, les utilisateurs de la plupart des portefeuilles numériques supportant l'USDC devaient détenir un solde d'Ethers (ETH) pour payer ces frais afin de régler les transactions. D'après Centre, cela créait un énorme obstacle quant à l'adoption généralisée de l'USDC pour de nombreux cas d'utilisations.

Ainsi, cette mise à jour compte la fonction de « gasless sends », qui permet aux développeurs de portefeuilles de déléguer le paiement des frais de gas à une autre adresse. Désormais, les développeurs d'applications intégrant l'USDC peuvent soit payer les frais au nom de leurs clients, soit déduire ces frais en USDC au lieu d'utiliser de l'ETH.

Cette importante mise à jour s'accompagne également d'améliorations en matière de sécurité pour le smart contract de l'USDC. Le deuxième changement majeur est l'introduction d'une nouvelle série de contrats à signature multiple on-chain, y compris de nouveaux mécanismes de consensus.

Ces fonctions permettront à ce que les opérations administratives soient gérées on-chain plutôt que manuellement, ce qui selon Centre améliore la sécurité, l'auditabilité et la résilience de l'USDC.

Enfin, toutes ces mises à jour sont totalement rétrocompatibles et entièrement transparentes. Elles ne modifient en rien le fonctionnement des portefeuilles et des applications qui s'intègrent actuellement à l'USDC et n'ont aucune incidence sur les détenteurs actuels du stablecoin.

« Le nouveau smart contract de l'USDC et les améliorations du protocole sont disponibles aujourd'hui, 27 août, et tout développeur de portefeuille peut commencer à profiter de la fonction gasless sends. Les membres de Centre, Circle et Coinbase, ont tous deux l'intention d'introduire le soutien de ces améliorations de protocole dans leurs produits et services respectifs, et tout développeur tiers peut intégrer et soutenir cela dès aujourd'hui [...], » conclut le communiqué.

👉 Pour en savoir plus : Circle déploie son stablecoin USDC sur la blockchain Algorand

L'USDC en route pour détrôner Tether ?

Cette mise à jour 2.0 de l'USDC intervient à un moment où le stablecoin a franchi la barre des 1,4 milliard de dollars de capitalisation boursière. Deux mois plus tôt, l'USDC dépassait tout juste la barre symbolique du milliard de dollars.

À titre de comparaison, l'USDT de Tether, actuel leader du marché des stablecoins, avoisine les 13,5 milliards de dollars de capitalisation. Bien que l'USDT de Tether connaisse un succès sans précédent auprès des traders, les banques et les entreprises semblent plutôt se tourner vers une utilisation de l'USDC.

En juin dernier, la banque du Liechtenstein Bank Frick a même abandonné le service de règlement interbancaire SWIFT au profit de l'USDC, qu'elle juge être une solution plus adaptée à ses besoins.

Il serait donc particulièrement surprenant que l'USDC parvienne un jour à passer devant l'USDT. Néanmoins, ces récentes améliorations, qui ont l'air tout à fait anecdotiques, pourraient faire la différence sur le long terme.

De plus, Tether et sa société mère iFinex restent engagées dans des procédures judiciaires depuis avril 2019. Elle est notamment accusée la procureure générale de l'État de New York d'avoir dissimulé à ses clients et investisseurs plus de 850 millions de dollars de fonds perdus.

👉 Sur le même thème : Circle déploie son stablecoin USDC sur la blockchain Algorand

 

Petit à petit, l'USDC de Circle et Coinbase continue de progresser. Maintenant à la 18e place des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière, l'USDC continue de grimper les rangs.

Toutefois, il y a fort à parier qu'il conservera sans doute pour longtemps sa place de second stablecoin du marché, dans l'ombre de Tether.

👉 Pour aller plus loin : Centre gèle une adresse contenant 100 000 USDC à la demande des autorités

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments