Un an après la déroute de l’UST de Terra : bilan et perspectives

Il y a un an jour pour jour, l’UST de Terra a commencé à vaciller. Dans les jours qui ont suivi, l’effondrement de tout un écosystème a provoqué la perte de 40 milliards de dollars aux investisseurs. Retour sur cet évènement qui a profondément marqué l’industrie, et les conséquences qui ont suivi.

Un an après la déroute de l’UST de Terra : bilan et perspectives

7 mai 2022 : l’UST de Terra commence à vaciller

Le 7 mai 2022, l’UST de Terra (LUNA), alors troisième stablecoin le plus capitalisé du marché des cryptomonnaies, commence à perdre son ancrage au dollar.

Aux prémices d’un crash qui allait affecter l’industrie en profondeur, l’écosystème ne prend pas encore toute la mesure de la situation. En effet, tandis qu’il avait presque touché 0,98 dollar durant le week-end, la Luna Foundation Guard (LFG) se veut rassurante, et annonce même une enveloppe exceptionnelle de 1,5 milliard de dollars pour tenter de maîtriser la situation : 750 millions de dollars devant être prêtés à des teneurs de marché, et le reste devant agrémenter les réserves.

Mais ce plan de sauvetage ne prend pas. Sur Curve (CRV), les pools de liquidités contenant de l’UST sont totalement déstabilisées, et se retrouvent vidées de leurs autres actifs comme l’USDC par exemple. D’ailleurs, l’analyse on-chain montrait des signaux permettant d’anticiper cette chute.

En parallèle, le mécanisme censé garantir la stabilité du stablecoin algorithmique s’emballe. En effet, lorsque son prix passe sous un dollar, il est alors possible de brûler un UST contre un dollar de LUNA, de façon à faire remonter son cours mécaniquement.

Toutefois, cela ne s’avère pas suffisant et d’énormes quantités de LUNA sont générées pour être systématiquement vendues. En l’espace de quelques jours, le LUNA et l’UST s’effondrent totalement, précipitant même le Bitcoin (BTC) sous les 30 000 dollars.

? Que s’est-il passé en détail ? Retrouvez notre vidéo sur la chute de l’UST

 

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Un écosystème durablement marqué

Alors que la crise de l’UST avait définitivement sapé les espérances d’une poursuite du bull run, ce n’était là que le premier domino d’une longue série de contagions.

En effet, la popularité de l’écosystème Terra était symbolisée par le protocole Anchor, qui proposait environ 20 % de rendements par an sur l’UST. De ce fait, de nombreux acteurs centralisés ont été affectés, compte tenu de leur exposition à l’UST.

Certains ont fait preuve de professionnalisme en jouant la carte d’une transparence totale avec leurs clients. C’était notamment le cas de Meria (Just Mining à l’époque), qui a même pioché dans sa trésorerie pour indemniser en partie ses utilisateurs alors que rien ne l’y obligeait.

D’autres n’ont pas été capables de prendre leurs responsabilités, essayant de cacher leurs difficultés, ce qui a été le cas de Celsius. Si tout n’est pas à imputer à l’effondrement de Terra, les problèmes de liquidités de la plateforme d’Alex Mashinsky étaient jusque-là passés inaperçus. Mais alors que lesdits problèmes se révélaient au grand jour, Celsius se déclarera finalement en faillite le 13 juillet 2022, bloquant de ce fait les avoirs de ses clients.

En parallèle, c’est le fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) qui tombe à son tour suite à la crise de l’UST. Une fois en défaut de paiement, 3AC a entraîné la plateforme centralisée Voyager Digital, qui s’est déclaré en faillite elle aussi.

Mais ces faillites en chaîne atteindront leur paroxysme lorsque FTX se placera sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis, au même titre qu’Alameda Research. L’écosystème crypto apprendra alors que Sam Bankman-Fried utilisait l’argent de ses clients pour les investissements de son empire, notamment pour « porter secours » aux sociétés impactées par l’affaire Terra.

Dans le sillage de cette crise, BlockFi, déjà en difficulté, sera entraîné dans la chute, et Genesis Trading verra le blocage de 175 millions de dollars de liquidités sur FTX, ce qui accélérera également sa faillite.

? Envie d’acquérir des bases solides sur les cryptomonnaies ? Formez-vous grâce à nos experts de Cryptoast Research

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Retour sur la traque de Do Kwon

Nous l’avons vu, l’effondrement de l’UST a affecté l’industrie des cryptomonnaies en profondeur, que ce soit directement ou non. Mais revenons sur un personnage en particulier : Do Kwon, le fondateur de l’écosystème Terra.

Dans les semaines et les mois qui ont suivi la chute du stablecoin, il était devenu de plus en plus clair que la justice se saisirait de l’affaire.

C’est en septembre 2022 que tout s’est accéléré. En effet, le gouvernement sud-coréen a émis un mandat d’arrêt contre l’intéressé, et le ministère des Affaires Étrangères du pays a demandé l’invalidation de son passeport.

Quelques semaines plus tard, Do Kwon verra une notice rouge émise à son encontre par Interpol, faisant officiellement de lui un fugitif. Début novembre, le fugitif se permettra une provocation en invitant « les flics du monde entier » à une conférence pour s’expliquer. Le 8 novembre, il fera même une apparition sur le live Twitch d’UpOnlyTv lors de la chute de FTX, aux côtés de Martin Shkreli l’informant que « la prison n’était pas si mal ».

Finalement, Do Kwon sera arrêté le 23 mars dernier à l’aéroport de Podgorica au Monténégro, en possession de faux documents d’identité. Depuis, les États-Unis et la Corée de Sud se disputent son extradition, alors que l’effondrement de Terra a coûté 40 milliards de dollars aux investisseurs.

Cette semaine, le Wall Street Journal a indiqué qu’en Corée du Sud, Do Kwon risquerait plus de 40 ans de prison s’il était reconnu coupable, ce qui en ferait la plus longue peine du pays pour des crimes financiers. Ajoutons à cela qu’avant la crise, 7 millions de dollars auraient été transférés à un cabinet d’avocats, ce qui n’a pas manqué d’alimenter les doutes sur une hypothétique anticipation des évènements.

Ce qui est certain, c’est que le chemin est encore long avant une quelconque décision de la justice. D’ici là, il ne serait pas surprenant d’en apprendre encore plus sur les différents éléments gravitant autour de cette affaire.

Au-delà des pertes financières, tous ces différents évènements auront également attisé la méfiance des différents gendarmes financiers, faisant ainsi accélérer les différentes actions de régulation.

? Dans l’actualité également — Adoption du Bitcoin (BTC) : Nayib Bukele a signé la loi supprimant les taxes sur l’innovation technologique

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
CuBe

Du coup je vois le bilan mais pas les perspectives ?

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Bitcoin : les 5 indicateurs à utiliser sur TradingView pour se positionner

Bitcoin : les 5 indicateurs à utiliser sur TradingView pour se positionner

Emporté par le marché, Solana corrige – Le SOL est-il toujours en bonne position pour surperformer ?

Emporté par le marché, Solana corrige – Le SOL est-il toujours en bonne position pour surperformer ?