Les habitants du Salvador se tournent vers le Bitcoin ?

Le président du Salvador a fait part de cette avancée de l’adoption du Bitcoin dans un tweet paru ce week-end. Il y explique :

« 1,1 million de Salvadoriens utilisent déjà le portefeuille Chivo. (Et nous ne sommes même pas compatibles avec 65 % des téléphones). »

Pour rappel, Chivo est le portefeuille officiel lancé par le gouvernement. Il avait rencontré quelques difficultés depuis le début du mois de septembre, mais celles-ci seraient désormais résolues selon le président Bukele.

Un million de citoyens du Salvador est une part très importante de la population : le pays rassemble 6,59 millions d’habitants. Cette avancée est donc notable, même si l’on peut s’interroger sur ses raisons.

👉 Pour mieux comprendre le sujet – Le Salvador adopte officiellement le Bitcoin (BTC) comme monnaie légale

Vraie adoption ou opportunisme ?

Le gouvernement du Salvador avait en effet promis 30 dollars en BTC à quiconque utiliserait le portefeuille Chivo, afin de le promouvoir auprès d’habitants résolument sceptiques. On peut donc imaginer qu’une grande partie des utilisateurs a créé un compte pour récupérer ces précieux bitcoins – le salaire moyen des Salvadoriens s’élevait à 333 dollars en 2019.

On rappelle aussi qu’avant le lancement du Bitcoin en tant que monnaie légale, les habitants du Salvador rapportaient à 90 % ne pas savoir ce qu’était un BTC. On peut donc douter que l’éducation à la cryptomonnaie ait été si rapide dans le pays.

Cela reste quand même une victoire pour le gouvernement et Nayib Bukele, même si les autocongratulations de ce dernier sont quelque peu prématurées :

« On dirait qu’on a pu donner l’accès aux banques à plus de personnes en un mois qu’ils ne l’ont fait avec les nationalisations et les privatisations des banques traditionnelles en 40 ans. »

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Le Salvador : un test en cours

Si l’on se détache des déclarations forcément dithyrambiques du chef de l’État, le test grandeur nature auquel se livre le Salvador reste intéressant. Il a montré qu’il est possible de forcer de grandes entreprises à accepter la cryptomonnaie en l’espace de quelques semaines – Starbucks, McDonald’s et les autres l’ont bien compris.

Le gouvernement mise en tout cas gros sur la cryptomonnaie. Il y a quelques jours, il annonçait qu’il allait exonérer d’impôt les investisseurs étrangers sur les bénéfices réalisés en Bitcoin (BTC).

La chute récente des cours de cryptomonnaies a aussi permis au gouvernement de se réapprovisionner. Ce sont 150 nouveaux bitcoins qui ont été achetés hier, faisant monter le nombre de BTC détenus par le Salvador à 700. Cela correspond à une somme de 30 millions de dollars environ. C’est cela, plus que l’adoption du portefeuille Chivo, qui montre que le pays joue le tout pour le tout.

👉 Sur le même sujet – La plus grande banque du Salvador accepte désormais les paiements en bitcoins (BTC)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments