Des machines de minage saisies

Sur son compte Twitter, la ministre de l'Économie Kosovare Artane Rizvanolli a annoncé la saisie de quasiment 300 machines de minage (modèles Antminer) par la police.

Cette saisie fait elle-même suite à une annonce de la police kosovare qui avait déclaré avoir trouvé 67 machines de minage dans un appartement de particuliers à Kosovska Mitrovica.

Deux jours plus tard, le conducteur d'une voiture a également été arrêté avec 42 machines dans son coffre. Il a simplement été auditionné puis relâché, mais ses machines ont été confisquées.

On vous l'annonçait il y a quelques jours, le Kosovo a purement et simplement interdit le minage de cryptomonnaies sur son territoire, car celui-ci traverse une grave crise énergétique.

À ce titre, la ministre indique dans son tweet :

« Des dizaines de milliers d'euros par mois des contribuables sauvés = de l'énergie pour des centaines de familles kosovares durant la crise. »

Ces différentes saisies font polémiques au sein de la communauté des mineurs du pays puisque le minage est une activité légale en temps normal au Kosovo.

👉 À lire sur le même sujet : les mineurs de Bitcoin (BTC) envisagent de se tourner vers l'énergie nucléaire

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Un manque d'électricité global

Le 24 décembre, le gouvernement du Kosovo a déclaré officiellement la mise en place d'un plan d'urgence énergétique pour une durée de 60 jours.

Le même mois, une des plus grandes centrales à charbon du pays a été mise à l'arrêt suite à une défaillance technique. Suite à cet événement, le Kosovo a été forcé d'importer de l'électricité depuis la Serbie, un de ses voisins. Mais l'ensemble des régions environnantes traversant un hiver glacial, le prix de l'énergie s'en trouve augmenté de facto.

Le pays compte un total de 1,8 million d'habitants et importe 40% de son électricité.

Cependant, le minage de cryptomonnaies au sein du pays intéresse beaucoup d'habitants car il s'agit d'une activité extrêmement lucrative. Un mineur de Bitcoin anonyme avait déclaré toucher 2400 euros par mois en payant seulement 170 euros d'électricité sur la même période.

Part Bitcoin consommation énergie

Part du Bitcoin dans la consommation d'énergie globale - Source : Université de Cambridge

 

La méthode la plus coûteuse en énergie est la preuve de travail (PoW) puisqu'elle requiert de faire tourner des machines spécialisées afin de réaliser des calculs pour finaliser les transactions. C'est d'ailleurs la méthode utilisée pour le Bitcoin.

Le minage de Bitcoin continue de poser des interrogations au sein des différents gouvernements mondiaux d'un point de vue énergétique, bien que globalement, celui-ci ne consomme qu'à peine 0,4% de l'énergie mondiale.

👉 Pour aller plus loin : les actions des entreprises de minage ont perdu la moitié de leur valeur ces derniers mois

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments