Les Russes détiendraient 12 % de la capitalisation totale des cryptomonnaies

Selon le Kremlin, les Russes possèderaient pour 16 500 milliards de roubles en cryptomonnaies, soit 214 milliards de dollars. Cette valeur représente environ 12 % de la capitalisation boursière des crypto-actifs.

Les Russes détiendraient 12 % de la capitalisation totale des cryptomonnaies

L'indécision des Russes face aux cryptomonnaies

Plus tôt en janvier, nous apprenions que la banque centrale de Russie souhaitait interdire les investissements dans les crypto-actifs sur son territoire. C'était sans compter sur Vladimir Poutine, qui a appelé au dialogue la semaine dernière arguant des avantages concurrentiels du pays concernant le minage de bitcoins.

Face à ce débat controversé, la dernière étude du Kremlin rapportée par Bloomberg vient appuyer la position stratégique que jouent les Russes dans l'écosystème des cryptomonnaies.

En effet, la valeur des crypto-monnaies détenues par les Russes s'élèverait à 16 500 milliards de roubles. Converti en dollars cela représente 214 milliards, soit 12 % de la capitalisation du marché crypto, une valeur qui donne à réfléchir du point de la vue décentralisation.

Ces chiffres sont d'autant plus importants quand on les compare à l'indice boursier de référence du pays : le MOEX. En effet, les données précédemment annoncées représentent en comparaison un tiers de la capitalisation de celui-ci.

Bien sûr, il n'est pas facile d'attester de l'exactitude de ces chiffres, mais cela nous donne tout de même un ordre d'idées. Selon deux membres du Kremlin ayant souhaité rester anonyme, cette étude se base sur une analyse des adresses IP des utilisateurs des plus grands exchanges des cryptomonnaies.

On imagine donc qu'une partie de la population a pu passer sous les radars, en utilisant par exemple un VPN afin de prévenir d'éventuelles interdictions à l'image du voisin chinois.

👉 À lire : L'Inde ne prévoit plus de bannir les cryptomonnaies, mais de les taxer à 30%

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

La Russie 2ᵉ en nombre d'habitants possédant des crypto-actifs

Selon une étude de Triple A, une entreprise spécialisée dans le paiement en crypto-actifs basée à Singapour, les Russes seraient 17,3 millions à posséder des cryptomonnaies. Cela revient à 11,91 % de la population, ce qui classe le pays comme 2ᵉ mondial derrière l'Ukraine (12,73 %).

Si l'on en croit cette même étude, la France serait le premier pays de l'Union européenne avec 3,34 % de la population, ce qui la classerait en vingtième position.

Sans surprise la tranche d'âge dominante de 60 % des investisseurs russes est de 25 - 44 ans. Cela nous rappelle d'ailleurs une étude menée par CryptoCheck en collaboration avec Cryptoast et Just-Mining auprès de 3 000 répondants. On y apprenait que 67 % des investisseurs français avaient entre 20 et 39 ans.

Bien que probablement sous-évalués, ces chiffres montrent à quel point la Russie occupe une place importante dans notre écosystème. Les régulations à venir, intelligentes ou punitives, risquent d'avoir une incidence à court terme sur le marché, ce sera donc un point à surveiller avec attention.

👉 Dans l'actualité également : Les autorités régulatrices de Thaïlande annulent la taxation des transactions en cryptomonnaies

La plateforme Just Mining devient Meria

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
InvestDataSystems

C'est assez impressionnant ça !

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals