La Thaïlande rétropédale

Selon un article du Financial Times, les autorités financières de la Thaïlande ont finalement décidé d'annuler la taxation à 15% des transactions effectuées en cryptomonnaies sur le territoire. Cette mesure avait été évoquée en réponse à la croissance substantielle du marché des actifs numériques.

Les acteurs du secteur, que ce soient les commerçants ou les investisseurs, avaient manifesté leur mécontentement face à la venue d'une telle mesure, avançant notamment qu'une taxation de cet ordre pourrait fortement nuire au développement des cryptomonnaies.

Les autorités régulatrices du pays, à savoir la Securities and Exchanges Comission (SEC) thaïlandaise, le ministère des Finances et la Banque de Thaïlande, ont annoncé la semaine dernière un régime spécial pour les cryptomonnaies qui « ne mettent pas en danger la stabilité financière du pays ». Une mesure qui mérite donc davantage de précisions.

Elles ont également déclaré hier que les personnes gagnant des revenus issus du marché des cryptomonnaies pouvaient désormais les déclarer en tant que gain de capital dans leur déclaration d'impôts. Les commerçants thaïlandais pourront également compenser leurs pertes annuelles par des gains réalisés via le marché des cryptomonnaies sur la même année.

L'annulation de la taxation des transactions effectuées en cryptomonnaies semble être la bienvenue auprès des professionnels du secteur :

« Le ministère des Finances a beaucoup travaillé de son côté, mais a également su prendre en compte les commentaires des différents fournisseurs d'actifs numériques, » a déclaré Pete Peeradej Tanruangporn, PDG d'Upbit Thaïlande, une plateforme d'échange de cryptomonnaies, en ajoutant, « C'est beaucoup plus convivial à la fois pour les investisseurs et pour l'industrie de ce secteur. »

Plus de précisions sont à venir, mais les autorités financières insistent sur le fait qu'elles ne souhaitent pas mettre de barrage au développement du monde de la blockchain et qu'elles souhaitent simplement encadrer les cryptomonnaies en tant que moyen de paiement.

👉 À lire sur le même sujet - États-Unis : un décret présidentiel encadrant les cryptomonnaies serait publié dès février

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

La place des cryptomonnaies en Thaïlande

Depuis environ un an, la Thaïlande ne semble plus savoir sur quel pied danser vis-à-vis des cryptomonnaies.

En mars 2021, la SEC thaïlandaise avait déjà tenté de limiter l'accès aux cryptomonnaies aux personnes ayant un certain revenu, une mesure qui avait été fortement contestée et qui avait également dû se voir annuler.

Et en même temps, la Thaïlande a déclaré vouloir mettre en place sa propre cryptomonnaie, un baht numérique, et également attirer les investisseurs du secteur pour relancer l'industrie du tourisme qui avait été fortement impactée par la crise sanitaire de Covid-19.

Plus récemment, un partenariat a été établi entre Binance et Gulf Energy Development afin de permettre la création d'un exchange en Thaïlande et de « promouvoir et développer l'économie numérique thaïlandaise ».

En définitive, il semble assez compliqué pour la Thaïlande d'arriver à satisfaire tout le monde, mais c'est un très bon signe que les autorités financières soient prêtes à prendre en compte les diverses remarques des intéressés.

👉 Pour rester au courant de l'actualité de la régulation des cryptomonnaies

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
stef

ce qui veut dire que la Thailande peut être considéré comme un paradis fiscal pour les crypto investisseurs ?