Une nouvelle saisie record de cryptomonnaies au Royaume-Uni

Ce mardi 13 juillet, la police de Londres a annoncé la saisie de près de 180 millions de livres sterling en cryptomonnaies, soit 210,6 millions d'euros. Dans un communiqué, les autorités britanniques assurent qu'il s'agit « d'une des plus importantes saisies au monde ». La police métropolitaine ne précise pas s'il s'agit de Bitcoin (BTC) ou d'un altcoin.

Avec cette nouvelle saisie, la police signe la plus grande confiscation d'actifs numériques jamais réalisée au Royaume-Uni. La police londonienne avait déjà saisi 114 millions de livres sterling en cryptomonnaies lors d'une précédente opération fin juin.

« Il y a moins d'un mois, nous avons réussi à saisir 114 millions de livres sterling en cryptomonnaies. Notre enquête depuis lors a été complexe et vaste. Nous avons travaillé dur pour retracer cet argent et identifier la criminalité à laquelle il peut être lié. La saisie d'aujourd'hui est un autre jalon important dans cette enquête qui se poursuivra pendant les mois à venir alors que nous cherchons ceux qui sont au centre de cette opération présumée de blanchiment d'argent », explique Joe Ryan, détective de police.

Le communiqué explique qu'un détective de la police de Londres a obtenu des renseignements « au sujet du transfert d'avoirs criminels ». Cette seconde saisie est le fruit d'une enquête de longue haleine sur le blanchiment d'argent international chapeautée par des agents spécialisés dans le secteur des devises numériques, précise la police.

« Nous avons maintenant des officiers et des unités spécialisées hautement qualifiées qui travaillent dur dans ce domaine pour garder une longueur d'avance sur ceux qui l'utilisent à des fins illicites », déclare Graham McNulty, sous commissaire adjoint.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

👉 À lire sur le même sujet : L’Ukraine saisit 3 800 PlayStation 4 utilisées pour le minage illégal de cryptomonnaies

Les cryptomonnaies sont accusées de faciliter le blanchiment d'argent

Dans son communiqué, la police britannique désigne les cryptomonnaies comme un outil permettant de faciliter le blanchiment d'argent sale des criminels organisés. Comme les monnaies fiat, les devises numériques sont parfois utilisées par des individus impliqués dans des activités criminelles.

« À mesure que les plateformes numériques se développent, nous voyons de plus en plus de criminels organisés utiliser la cryptomonnaie pour blanchir leur argent sale », avance le sous-commissaire adjoint.

Néanmoins, les cryptomonnaies ne sont pas l'apanage des escrocs. D'après un rapport de Chainalysis portant sur l'année 2020, les transactions liées à des activités criminelles ne représentent que 0,34%  des échanges en devises numériques. Ce taux baisse d'année en d'année alors que l'activité économique liée aux cryptomonnaies continue d'exploser.

👉 Sur le même thème : Blanchit-t-on plus d’argent en crypto-monnaie qu’en monnaie fiat

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Boux

On essaie encore de faire croire des choses pour diffamer un peu plus les crypto
..