La Corée du Nord a-t-elle attaqué KuCoin ?

Une possible attaque de l’exchange KuCoin par la Corée du Nord n’est pas un scénario entièrement inattendu. En 2019, le pays avait déjà été accusé par l’ONU d’attaquer des exchanges afin de financer son programme d’armement. Au total, une étude de Chainalysis estimait que le pays avait accumulé 1,5 milliard de dollars en cryptomonnaies en 2020.

Un nouveau rapport confidentiel de l’ONU pointe cependant du doigt une attaque en particulier. Comme le rapporte le média Reuters, le rapport ne nomme pas explicitement un exchange, mais explique qu’une enquête préliminaire a eu lieu concernant un vol de 281 millions de dollars sur un exchange en septembre 2020 :

« Les analyses préliminaires, qui se basent sur les vecteurs d’attaque et les efforts qui ont suivi pour blanchir les fonds, suggèrent fortement des liens avec la République populaire démocratique de Corée [le nom officiel de la Corée du Nord]. »

Or, la seule attaque d’ampleur qui ait eu lieu au mois de septembre dernier est celle de KuCoin. Initialement estimée à 150 millions de dollars, la perte avait fini par être enregistrée à 281 millions de dollars par l’exchange. Il est donc plus que probable qu’il s’agisse de cette plateforme.

👉 À lire sur le même sujet : ONU - La Corée du Nord formerait de jeunes hackers aux attaques cryptos

Un hack pour financer le programme d’armement nucléaire de Corée du Nord

Les attaquants ont, semble-t-il, fait usage d’outils de la finance décentralisée (DeFi) pour tenter de blanchir les fonds, toujours selon le rapport de l’ONU :

« Selon des sources familières des deux hacks, les attaquants ont exploité des protocoles DeFi – c’est-à-dire des smart contracts qui facilitent des transactions automatiques. »

Heureusement, KuCoin était parvenu à récupérer 84% des fonds de septembre à novembre 2020. Tout comme en 2019, le rapport accuse la Corée du Nord d’utiliser les fonds dérobés pour financer son programme d’armement nucléaire et éviter les sanctions internationales.

Ni KuCoin ni la Corée du Nord n’ont pour l’instant réagi à cette nouvelle, mais il est probable que le pays publie prochainement un démenti, comme il l’a fait en septembre 2019.

👉 À lire également : Corée du Nord - Le groupe Lazarus aurait utilisé un faux bot de trading pour voler des cryptos

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments