Le Doge, encore et toujours

Avant d'être le symbole de l'une des cryptomonnaies les plus capitalisées du marché, le « Doge » était simplement une photo d'un Shiba Inu nommé Kabosu qui a connu la gloire en tant que mème sur Internet.

Sa maitresse Atsuko Sato, plus connue sous le pseudonyme « Kabosumama », a récemment mis aux enchères « Doge », un NFT du mème de son Shiba devenu célèbre. Ce vendredi 11 juin, celui-ci s'est vendu pour la somme de 4 millions de dollars. Ceci en fait le mème le plus cher de l'histoire des NFTs.

DOGE NFT

Le mème en question vendu 4 millions de dollars

 

Cette vente aux enchères s'est tenue sur la place de marché Zora, une plateforme appréciée par les créateurs et partiellement financée par Coinbase.

De manière générale, ces célèbres images du début des années 2010 se sont révélées être les candidates idéales (et extrêmement lucratives) pour des NFTs. Les tokens liés à « Nyan Cat » ou encore « Disaster Girl » se sont tous les deux vendus pour plusieurs centaines de milliers de dollars.

👉 Sur le même thème - Le co-créateur de Dogecoin (DOGE) vend une série de 420 NFTs du Shiba

Un mème à 4 millions de dollars, de la folie ?

L'acheteur est un groupe d'investisseur du nom de PleasrDAO. C'est une organisation autonome décentralisée (DAO), c'est-à-dire une structure où les règles de gouvernance sont automatisées et inscrites dans la blockchain.

En bref, chaque membre de la DAO détient un token qui représente sa fraction de la trésorerie du groupe et le poids de sa voix dans les décisions du groupe. Ces investissements pourraient paraître complètement inconcevables ou déraisonnés, mais le groupe d'acheteurs semble convaincu de sa stratégie :

« Nous achetons et collectionnons des pièces qui, selon nous, sont des souvenirs intemporels et inestimables de la culture numérique et des cryptomonnaies, » a déclaré Santiago Santos, membre de PleasrDAO.

Leur collection est déjà fournie puisqu'elle comporte des NFTs d'Edward Snowden et du projet Tor, acquis respectivement pour 5,5 et 2 millions de dollars. Toujours à la recherche des symboles de la culture Internet, PleasrDAO voit dans le « Doge » la pièce la plus importante de sa collection.

« Doge est peut-être l'un des mèmes les plus importants de la culture Internet, » a ajouté Santiago Santos.

L'ironie de dépenser 4 millions de dollars pour un mème n'a pas échappé à PleasrDAO, et leur enchère gagnante suggère qu'ils ne se prennent pas trop au sérieux. Le chiffre final, 1 696,9 ETH, est une blague peu subtile pour faire apparaître deux fois le nombre 69. Les précédentes offres formulées par le groupe comprenaient également « 420 » (le numéro référence au cannabis) et « 1337 » (le langage de l'élite dans la culture geek).

👉 Pour approfondir - La startup de jeux NFTs Mythical Games lève 75 millions de dollars

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments