Nexo s'acquitte d'une amende de 45 millions de dollars auprès de la SEC et de différents régulateurs

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a accusé Nexo de ne pas avoir enregistré l'un de ses produits auprès de ses services. Par conséquent, la société de prêts de cryptomonnaies a accepté de verser 45 millions de dollars auprès de différents régulateurs, dont la SEC.

Nexo s'acquitte d'une amende de 45 millions de dollars auprès de la SEC et de différents régulateurs

Nexo débourse 45 millions de dollars auprès du gendarme financier américain

La Securities and Exchange Commission (SEC) semble s'intéresser de très près aux sociétés crypto depuis ce début d'année 2023. Après avoir placé Digital Currency Group (DCG) sous enquête, puis Genesis ainsi que Gemini, le gendarme financier a déclaré, via un communiqué, que Nexo avait violé les lois de protection sur les investisseurs.

La SEC fait référence au produit « Earn Interest Product » (EIP) proposé par Nexo, un outil qui permet aux investisseurs de déposer leurs cryptomonnaies sur la plateforme en échange d'intérêts attractifs. Selon le document, l'EIP bénéficie du statut de valeur mobilière aux États-Unis, et doit, par conséquent, être déclaré auprès de la SEC. Une règle qui n'aurait pas été respectée par le prêteur de cryptomonnaies.

🎙️ Écoutez cet article et toute l'actualité crypto sur Spotify

Ainsi, Nexo a accepté de payer une pénalité financière s'élevant à 22,5 millions de dollars auprès de la SEC et de mettre fin à son offre « Earn Interest Product » sur le sol américain. En parallèle, le prêteur de cryptomonnaies a versé l'exacte même somme à d'autres régulateurs pour les mêmes raisons.

Une initiative qui vise, selon le président de la SEC Gary Gensler, à protéger les investisseurs :

« La conformité à nos politiques publiques éprouvées par le temps n'est pas une option. Lorsque les sociétés de cryptomonnaies ne se conforment pas, nous continuerons à suivre les faits et la loi pour les tenir responsables. Dans ce cas, entre autres actions, Nexo met un terme à son produit de prêt non enregistré auprès de tous les investisseurs américains. »

👉 Découvrez notre présentation de la plateforme de trading décentralisée dYdX

Trader sur le leader des DEX

⛓️ Une plateforme au cœur de la DeFi

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Nexo confrontée à quelques déboires à l'international

Nexo, qui n'a ni nié ni admis les faits qui lui sont reprochés ici, pourrait bien s'acquitter de cette amende afin de quitter les États-Unis en paix. Effectivement, au début du mois de décembre dernier, le prêteur de cryptomonnaies annonçait qu'il mettait fin à ses activités sur le sol américain en raison d'un « manque de clarté réglementaire ».

La société affirmait alors avoir fourni de nombreux efforts afin de maintenir ses services dans les meilleures conditions, notamment en ayant mené de nombreuses et longues discussions avec les autorités locales.

Au-delà des États-Unis, Nexo a vu ses bureaux récemment visités par la police bulgare à Sofia pour des soupçons de blanchiment d'argent et autres délits fiscaux. Une opération à grande échelle, qui a mobilisé pas moins de 300 policiers. De son côté, la société a récusé ces accusations et assure toujours fournir le maximum d'efforts afin de coopérer avec les autorités où elle est installée.

Enfin, dans un document déposé le 12 janvier dernier, Nexo a intenté un procès à l'encontre de l'Autorité monétaire des îles Caïmans (CIMA), car cette dernière lui a refusé sa demande d'enregistrement lui permettant d'accéder au statut de fournisseur de services d'actifs virtuels.

👉 Dans l'actualité - Genesis est officiellement déclarée en faillite tandis que Gemini prépare une action en justice

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : Communiqué de la SEC

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals