Genesis est officiellement déclarée en faillite tandis que Gemini prépare une action en justice

Alors que Genesis a officiellement fait faillite, l’entreprise devrait au moins 3,4 milliards de dollars à ses différents créanciers. Parmi eux, Gemini souhaite saisir la justice si un accord n’est pas trouvé dans la cadre du conflit relatif au produit Earn.

Genesis est officiellement déclarée en faillite tandis que Gemini prépare une action en justice

La faillite de Genesis laisse de nombreuses dettes à rembourser

Après de longs rebondissements et des rumeurs de plus en plus solides, Genesis s’est officiellement placée sous le Chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis. Alors que nous aurons décidément beaucoup entendu parler de cette loi en l’espace d’un an, l’entreprise dispose de nombreux créanciers à rembourser, comme l’a partagé Sonali Basak, correspondante pour Bloomberg :

Le document montre les 50 sociétés pour qui Genesis doit le plus d’argent, et Gemini arrive en tête avec 765 millions de dollars selon les données partagées.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Toutefois, ce sont loin d’être les seuls, même si c’est la dette la plus conséquente. Le gestionnaire de portefeuille VanEck apparaît par exemple dans la liste à hauteur de 53,1 millions de dollars. Il sera donc intéressant de suivre comment se comporteront ses produits exposés aux cryptomonnaies, en fonction de la nature du partenariat avec Genesis.

Côté français, nous pouvons également citer un peu plus de 14,8 millions dus à Coinhouse.

Selon nos confrères de Reuters, Genesis serait ainsi redevable en tout de 3,4 milliards de dollars, tandis que sa maison mère, Digital Currency Group (DCG) lui devrait plus de 1,65 milliard.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Gemini veut saisir la justice

Après plusieurs règlements de comptes en public, Cameron Winklevoss, le cofondateur de l’exchange de cryptomonnaies Gemini, annonce sans grandes surprises que sa société pourrait saisir la justice prochainement :

Cameron Winklevoss vise plus particulièrement Barry Silbert, le PDG de Digital Currency Group, avec qui il n’a pas su trouver d’accord pour venir en aide aux utilisateurs de son produit Earn :

« Nous nous préparons à intenter une action en justice directe contre Barry, DCG et d’autres personnes qui partagent la responsabilité de la fraude qui a causé du tort aux plus de 340 000 utilisateurs de Earn […]. À moins que Barry et DCG ne reviennent à la raison et ne fassent une offre équitable aux créanciers, nous déposerons une poursuite contre Barry et DCG sous peu. »

Depuis les évènements ayant conduit au crash de l’écosystème Terra (LUNA), une réaction en chaîne particulièrement délétère s’est enclenchée pour de nombreux acteurs de l’écosystème. Alors que c’est désormais FTX qui laisse de nouvelles victimes dans son sillage, il est désormais question de savoir combien Genesis causera de faillites à son tour.

👉 Sur le même sujet – La SEC accuse Gemini et Genesis pour leurs activités auprès des investisseurs particuliers

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : Reuters

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals