La SEC accuse Gemini et Genesis pour leurs activités auprès des investisseurs particuliers

Tandis que les tensions montent entre Gemini et Genesis suite à leur litige, la Securities and Exchange Commission (SEC) a déposé une plainte à l’encontre des deux acteurs pour non-respect des lois fédérales sur les valeurs mobilières.

La SEC accuse Gemini et Genesis pour leurs activités auprès des investisseurs particuliers

La SEC s’attaque à Gemini et Genesis

Alors que la Securities and Exchange Commission (SEC) commençait à enquêter sur Digitial Currency Group (DCG) la semaine dernière, elle s’intéresse désormais à sa filiale Genesis ainsi qu’à l’exchange Gemini des jumeaux Winklevoss. En effet, la SEC accuse les deux entités d’avoir procédé à « l’offre non enregistrée et la vente de titres à des investisseurs de détail », dans le cadre du produit Gemini Earn.

Selon la plainte déposée par le gendarme financier américain, il est reproché aux deux acteurs d’avoir proposé Gemini Earn à des investisseurs basés aux États-Unis durant la période s’étalant de février 2021 à novembre 2022, violant de fait les lois fédérales sur les valeurs mobilières.

Comme le rappelle la SEC, ce produit est né d’un accord conclu entre Genesis et Gemini en décembre 2020. Par ailleurs, la plainte pointe un manque de transparence des deux protagonistes. En effet, Gemini aurait prélevé jusqu’à 4,29 % de frais de gestion sur les rendements versés par Genesis, avant de les distribuer à ses clients. D’autre part, le contrat entre les deux sociétés semblait manquer de garde-fou :

« Genesis a exercé son pouvoir discrétionnaire sur la manière d’utiliser les crypto-actifs des investisseurs, pour générer des revenus pour son entreprise et payer les taux d’intérêt qu’elle a promis [aux investisseurs de] Gemini Earn. L’accord Gemini Earn ne contenait aucune condition explicite pour restreindre la façon dont les crypto-actifs des investisseurs seraient utilisés par Genesis. »

👉 Pour aller plus loin – Formez-vous à la technologie blockchain pour gagner en indépendance

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Gary Gensler prend la parole au sujet de la régulation

Suite à l’affaire, Gary Gensler, le président de la SEC, a saisi l’occasion pour faire un rappel sur les besoins de régulation de l’industrie :

Pour introduire son message, il a utilisé une analogie pour le moins explicite sur la sécurité dans les voitures. Cette comparaison lui permet d’argumenter sur le fait que l’industrie des cryptomonnaies doit être régulée de la même manière que l’ensemble du secteur de la finance, en dépit des différences technologiques :

« Les ceintures de sécurité sont un standard dans chaque voiture. Cela est vrai malgré de nombreuses innovations dans la technologie automobile. Que la voiture soit à quatre roues motrices, deux roues motrices, qu’elle roule à l’essence ou l’électricité, les conducteurs et passagers méritent d’être protégés. De la même manière, nos lois fédérales en matière de sécurité protègent les investisseurs. »

Si la régulation doit effectivement être là pour protéger les investisseurs des agissements frauduleux comme ceux opérés par FTX, ou du manque de transparence dont semblent avoir fait preuve Gemini et Genesis, encore faut-il que cette régulation soit juste, appropriée et applicable.

En effet, si les dérives sont une réalité et qu’elles doivent-être punies, tout l’enjeu sera de ne pas les utiliser comme prétexte pour blâmer toute une industrie.

👉 Dans l’actualité également – Perquisition de Nexo en Bulgarie : 300 personnes déployées durant l’opération

🎁 Offre de lancement Cryptoast Research

1ère Newsletter Offerte avec le code TOASTNL

toaster icon

Source : Securities and Exchange Commission

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Ethereum : les projets cryptos à surveiller avec la sortie de Shanghai

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED