Le Mossad, l'agence de renseignement israélienne, veut engager un expert en cryptomonnaies

Le Mossad, la célèbre agence de renseignement d'Israël, se tourne vers les cryptomonnaies. L'agence cherche à embaucher un expert du secteur disposant de 3 années d'expérience. Elle souhaiterait visiblement rémunérer anonymement ses agents en utilisant des devises numériques.

Le Mossad, l'agence de renseignement israélienne, veut engager un expert en cryptomonnaies

Le Mossad cherche un expert des monnaies numériques

Le Mossad, l’une des trois agences de renseignement d’Israël, cherche à embaucher un expert du secteur des cryptomonnaies. L'agence recherche un expert jouissant d'un minimum de trois années d'expérience « dans le monde des technologies financières et des monnaies numériques ».

Le poste comprend « la direction, l'initiation, la planification et l'accompagnement d'activités de développement de système »,  explique le Mossad dans l'annonce publiée sur son site web officiel.

C'est la première fois que le Mossad cherche ouvertement à embaucher un expert du secteur des devises numériques et de la finance. L'intérêt de l'agence pour les cryptomonnaies n'est pas vraiment une surprise. Le Mossad est en effet chargé de surveiller les organisations terroristes, comme le Hamas.

Ce mouvement islamiste palestinien s'est tourné vers le Bitcoin (BTC) il y a déjà plusieurs années. La branche armée du Hamas récolte notamment des dons en Bitcoin pour financer ses activités. Récemment, le ministère israélien de la Défense a d'ailleurs saisi plusieurs portefeuilles en cryptomonnaies utilisés par le groupe terroriste pour récolter des dons depuis l'étranger.

👉 Lire également : la banque centrale d’Israël explore à son tour l’élaboration d’une monnaie numérique

cryptoast logo

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

toaster icon

Rémunérer les agents du Mossad en cryptomonnaies

D'après les informations partagées par Ynet, le site d'actualités le plus populaire d'Israël, le Mossad souhaite utiliser les cryptomonnaies pour rémunérer anonymement ses agents et acheter des équipements en toute discrétion.

Par souci d'anonymat, le Mossad devrait se tourner vers des devises comme le Monero (XMR) ou le Zcash (ZEC). Ces cryptomonnaies sont réputées impossibles à tracer. A contrario, il est aisé de suivre les paiements réalisés en Bitcoin (BTC) sur la blockchain. C'est d'ailleurs grâce à la transparence et l'immuabilité de la blockchain que les wallets détenus par le Hamas ont pu être identifiés et saisis par les autorités israéliennes.

👉 Lire aussi : la Banque d’Israël intensifie ses efforts en matière de CBDC avec des tests sur Ethereum (ETH)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Les utilisateurs de Twitter devront-ils bientôt acheter du DOGE pour tweeter ?

Les utilisateurs de Twitter devront-ils bientôt acheter du DOGE pour tweeter ?

Le taux du livret A passera à 3% en février 2023 – Plus rentable que les cryptomonnaies ?

Le taux du livret A passera à 3% en février 2023 – Plus rentable que les cryptomonnaies ?

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast