Israël : le Hamas s’est-il financé avec des cryptomonnaies ?

Un rapport récent du Wall Street Journal indique que le Hamas se serait financé partiellement avec des cryptomonnaies. Dans quelle mesure cela est-il vrai ? Le mouvement terroriste base-t-il toute sa stratégie grâce aux crypto-actifs ?

Israël : le Hamas s’est-il financé avec des cryptomonnaies ?

Cryptomonnaies : un axe de financement pour le Hamas ?

Le rapport du Wall Street Journal est formel : l’action éclair du Hamas, qui a eu lieu le week-end dernier, a été financée par les cryptomonnaies. Le vénérable journal explique ainsi :

« [L’attaque] a soulevé la question du financement de cette opération surprise. Avec une réponse : les cryptomonnaies. »

Le Hamas aurait en effet pu rassembler 41 millions de dollars en cryptomonnaies entre août 2021 et juin de cette année, selon les autorités israéliennes interrogées par le Wall Street Journal. Des recherches ont par ailleurs été conduites par la firme israélienne BitOK, pour déterminer dans quelle mesure le groupe a levé des fonds de cette manière.

Le Wall Street Journal nous apprend que des dons en cryptomonnaies auraient notamment été sollicités sur les réseaux sociaux, mais nous ignorons s’ils ont été utilisés pour financer directement l’attaque récente, qui a fait plus de 900 morts civils :

« Nous n’avons pas pu déterminer si les cryptomonnaies qu’ils ont reçues ont été directement utilisées pour financer l’assaut. Nous n’avons pas non plus pu déterminer la quantité de cryptomonnaies saisies par les autorités israéliennes. »

Le Hamas semble donc avoir bel et bien intégré les cryptomonnaies dans son arsenal de financement… Mais dans quelle mesure ?

👉 Dans l’actualité également - Binance coopère avec la police israélienne pour geler des cryptomonnaies liées au Hamas

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Le Hamas reste très largement financé en dollars américains

Il faut en effet mettre ces chiffres en regard de l’ensemble des fonds levés par le Hamas. Selon le journaliste François Remy, l’organisation terroriste du Hamas gère au total un budget annuel de 1 milliard de dollars. Ses revenus mensuels sont également conséquents. Chaque mois, le Qatar verse par exemple 30 millions de dollars d’aides au Hamas. Les flux financiers qui transitent vers les caisses du Hamas sont donc particulièrement importants.

Ce que cela veut aussi dire, c’est qu’en 2 mois, l’aide reçue en dollars par un seul soutien du Hamas dépasse déjà l’aide reçu en 2 ans en cryptomonnaies, tous soutiens confondus. Et le Qatar n’est pas le seul. Pour l’année 2022, l’Iran a versé 70 millions de dollars au Hamas.

Qu’en conclure ? Que le Hamas a donc fait usage de cryptomonnaies pour se financer, à hauteur de plusieurs dizaines de millions de dollars. Mais présenter les actifs crypto comme un pilier central du financement du terrorisme est trompeur, et ne fait rien pour éclaircir la situation géopolitique complexe qui entoure le groupe terroriste.

Par ailleurs, il faut rappeler que la blockchain étant transparente et pseudonyme, le dollar américain reste très largement privilégié par les organisations de ce type.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Sources : Wall Street Journal, François Remy via LinkedIn

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin