Metaverse : le ministère de l’Économie des Émirats arabes unis ouvre ses bureaux virtuels

Le ministère de l’Économie des Émirats arabes unis a démontré l’appétence du pays pour les nouvelles technologies en ouvrant des bureaux dans le metaverse. Il sera possible d’y signer des documents depuis l’autre bout du monde, sans avoir à se déplacer.

Metaverse : le ministère de l’Économie des Émirats arabes unis ouvre ses bureaux virtuels

Les Émirats arabes unis réaffirment leur intérêt pour le metaverse

Au-delà de l’aspect récréatif, le metaverse pourrait aussi jouer un rôle dans la simplification des procédures administratives, et c’est ce que veulent prouver les Émirats arabes unis (EAU). En effet, le ministère de l’Économie du pays a annoncé qu’il bénéficiait désormais de bureaux virtuels.

Il s’agirait ni plus ni moins du jumeau numérique des vrais bureaux situés à Dubaï et à Abu Dhabi. Abdulla bin Touq Al Marri, le ministre de l’Économie, a ainsi précisé mercredi, pendant une conférence lors de l’Assemblée du metaverse à Dubaï, qu’il ne s’agissait pas d’une « preuve de concept », mais bel et bien d’une troisième adresse pour lesdits bureaux.

Comme pour une administration classique, les visiteurs recevront un ticket de rendez-vous, leur permettant d’accéder au complexe virtuel. Il sera possible de s’y rendre pour signer des documents, sans avoir à faire le voyage jusqu’à des bureaux physiques, comme l’a souligné le ministre :

 « Ainsi, toute personne dans le monde qui a une opération avec le ministère n’a plus besoin de se rendre aux EAU pour signer un accord. »

Comme expliqué durant la présentation, le lieu pourra également être utilisé à des fins de réseautage et dispose également d’une salle de conférence.

? Pour aller plus loin – Découvrez notre guide sur les mondes virtuels du metaverse

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Le regard tourné vers le futur

Les Émirats arabes unis sont notamment connus pour être friands de nouvelles technologies et le metaverse ne fait donc logiquement pas exception. Déjà en mai dernier, l’Autorité de régulation des actifs numériques (VARA) de Dubaï, avait annoncé son arrivée dans l’univers virtuel de The Sandbox (SAND), devenant ainsi le premier gendarme financier à opérer de la sorte.

Plus récemment, en juillet, l’émirat de Dubaï dévoilait un plan ambitieux pour devenir l’une des capitales du metaverse et du Web3, avec un objectif de 40 000 emplois créés à la clé.

Si la dernière annonce de ministère de l’Économie est avant-gardiste et fait figure d’exception, elle pourrait néanmoins inspirer d’autres administrations à travers le monde si l’initiative venait à rencontrer un succès.

💡 Sur le même sujet – Dubaï veut devenir l’une des capitales du metaverse et du Web3 en créant 40 000 emplois

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Source : Gulf News 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Après son halving, Bitcoin est-il prêt à décoller ? Analyse du BTC du 22 avril 2024

Après son halving, Bitcoin est-il prêt à décoller ? Analyse du BTC du 22 avril 2024