Japon, États-Unis, Europe… Les régulateurs de tous bords commencent à sévir contre FTX

Le début d'une tempête ? Les régulateurs du monde entier ont commencé à réagir à l'affaire FTX. Alors qu'une régulation renforcée de l'industrie est certainement à l'ordre du jour, quelles seront les conséquences pour FTX et l'écosystème dans son ensemble ?

Japon, États-Unis, Europe… Les régulateurs de tous bords commencent à sévir contre FTX

Cacher le player

1.0x

0.75x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

0:00
0:00

Les régulateurs commencent à se pencher sur l'affaire FTX

La chute éclair de FTX a plongé l'écosystème dans une certaine stupeur. Entre le rachat avorté de Binance, l'arrivée en fanfare de Tron et des rumeurs d'aide providentielle de la part de Kraken, il n'est pas aisé de suivre les initiatives frénétiques qui visent à sauver l'entreprise, qu'on considérait encore en début de semaine comme un fleuron de l'industrie.

Mais fleuron ou non, les régulateurs n'attendent pas, et ils ont commencé à sortir les dents. A commencer par le Japon, où la Financial Services Agency (FSA) a sommé FTX Japan de cesser ses activités. Annoncée hier, la mesure force effectivement la branche locale de FTX à stopper tous ses services, et à conserver ses fonds au sein du Japon, afin qu'ils soient accessibles :

"[La FSA] a émis un ordre pour que [FTX Japan] suspende ses opérations, ainsi qu'un ordre de rétention de actifs au sein du Japon."

👉 Suivez notre direct pour ne rien manquer de l'affaire FTX

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Aux Etats-Unis, La SEC sort les dents

Sans grande surprise, la SEC des Etats-Unis s'est également penchée sur le sujet. Elle expliquait cette nuit qu'elle lançait une investigation visant le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried. Une source proche de l'affaire a en effet révélé à nos confrères de Bloomberg que le gendarme financier américain souhaitait savoir si SBF avait violé la loi sur les titres financiers.

Pour rappel, la SEC s'était déjà penchée sur FTX.US, la branche étatsunienne de FTX, mais les derniers jours ont poussé l'institution à étendre le champ de son investigation.

L'arrivée de la SEC dans cette affaire n'est bien sûr pas une surprise. L'institution se distingue déjà par une grande hostilité au secteur, et elle a fait savoir hier par la voix de son président Gary Gensler que plus de régulation était nécessaire pour l'industrie crypto. On rappellera aussi que l'organe de régulation des Bahamas a décidé hier de geler les actifs de la filiale locale de FTX.

👉 Pour en apprendre plus - Le régulateur financier des Bahamas décide de geler les actifs de FTX Digital Markets

L'organe de régulation de Californie se penche aussi sur l'affaire

Toujours aux Etats-Unis, la Californie a été le premier Etat à réagir à l'affaire. Le Département de la Protection financière et de l'Innovation (DFPI) a lancé une enquête. Il invite les personnes locales qui ont été affectées à le contacter directement, afin de rassembler les plaintes.

Elle a montré sa détermination à aller au bout de l'affaire dans un communiqué, expliquant :

"Le DFPI prend sa responsabilité de surveillance très sérieusement. Nous nous attendons à ce que toute personne offrant des titres financier, tout lender, ou tout autre fournisseur de services financiers qui opère en Californie se mette en conformité avec nos lois financières."

Selon la Maison-Blanche, le président Joe Biden aurait également été informé de l'affaire. La présidente de la Financial Services Committee, Maxine Waters, a par ailleurs incité à mettre en place des mesures de protection des consommateurs au sein de l'écosystème.

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

L'organe de surveillance de l'Europe s'inquiète de la situation

La Financial Stability Board (FSB), un groupe indépendant de surveillance de la stabilité financière, a publié une alerte par la voix de sa branche européenne hier. Après une réunion tenue à Lisbonne hier, le groupe a publié un communiqué, qui ne nomme pas directement FTX mais parle d'industrie crypto en général :

"Au regard des différents développements, la finance décentralisée, les plateformes d'échange et les soi-disants conglomérats cryptos qui intègrent des fonctions multiples méritent des mesures régulatoires urgentes."

Le FSB inclue des représentants du Trésor du Royaume-Uni, de la Banque centrale de Suède, ou des institutions financières françaises et allemandes. On peut donc le voir comme un coup de semonce qui sera suivi par des mesures plus concrètes. Pour l'instant, l'Union européenne n'a en effet pas officiellement réagi, mais il ne fait nul doute que le couperet va tomber de ce côté aussi.

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Une tempête à venir ?

L'arrivée des régulateurs ne fait donc que commencer, et l'affaire FTX devrait continuer à déclencher une série de mesures de régulations. Ce qui est aussi certain, c'est que la confiance dans l'écosystème a été sérieusement ébranlée par cette crise. Une conséquence que regrettait amèrement Jesse Powell, le PDG de Kraken :

"[La situation est dûe] à un comportement sociopathique, qui cause une personne à risquer tout le laborieux progrès que cette industrie a fait au cours d'une décennie, pour son gain personnel."

C'est effectivement la conséquence qui sera certainement la plus marquée - et la moins tangible - de l'affaire FTX. L'industrie crypto aura certainement des difficultés à prouver sa fiabilité auprès des régulateurs, maintenant qu'un géant tel que FTX a chuté de manière aussi soudaine.

👉 Suivez les cours des cryptomonnaies en direct

Commander notre Livre pour tout comprendre aux cryptos

Publié aux Éditions Larousse

toaster icon

Sources : FSA, Bloomberg

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
l'ORACLE

Une tempête à venir ? L'arrivée des régulateurs ne fait donc que commencer, et l'affaire FTX devrait continuer à déclencher une série de mesures de régulations. Ce qui est aussi certain, c'est que la confiance dans l'écosystème a été sérieusement ébranlée par cette crise. Une conséquence que regrettait amèrement Jesse Powell, le PDG de Kraken : Qu'ils régulent la blockchain centralisée et ses Banquiers vendeurs de frittes (Bankman frit) et qu'ils foutent la paix à la décentraliser dont les protocoles se suffisent à eux-mêmes pour être parfaitement régulé. Et commencer par aller voir du côté des dons en FTX et… Read more »

jean

Très bon et intéressant article comme toujours et merci. Voici toutefois une petite coquille à corriger :"l'Union européenne n'a pas en effet pas officiellement réagi" -> il y a lieu d'enlever le premier "pas" qui est de trop. Bonne soirée

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Sam Bankman-Fried révèle que FTX aurait vendu des actifs qui n’existaient pas à ses clients

Sam Bankman-Fried révèle que FTX aurait vendu des actifs qui n’existaient pas à ses clients

Wallet Crypto – Top 10 des meilleurs portefeuilles pour sécuriser vos cryptomonnaies en 2022

Wallet Crypto – Top 10 des meilleurs portefeuilles pour sécuriser vos cryptomonnaies en 2022

Metaverse : l'UE organise un gala à 387 000 €... Qui rassemble 5 personnes

Metaverse : l'UE organise un gala à 387 000 €... Qui rassemble 5 personnes

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast