Intel garantit que la puce dédiée au minage de Bitcoin (BTC) est économe en électricité

Intel, le deuxième plus important fabricant mondial de semi-conducteurs, développe actuellement une puce dédiée au minage de Bitcoin (BTC). Dans un communiqué de presse publié ce 11 février 2022, l'entreprise américaine a brièvement évoqué les atouts de sa technologie. Intel y évoque la puce comme un « accélérateur de blockchain ».

« Nous déclarons notre intention de contribuer au développement des technologies blockchain, avec une feuille de route d'accélérateurs écoénergétiques.Intel engagera et promouvra un écosystème blockchain ouvert et sécurisé et aidera à faire progresser cette technologie de manière responsable et durable », annonce Raja M. Koduri, vice-président senior de la division architecture, graphisme et logiciel d'Intel.

Aux dires de l'ingénieur en informatique, la solution de minage d'Intel va offrir « des performances 1000 fois meilleures par watt que les GPU grand public pour le minage basé sur SHA-256 », l'algorithme de chiffrement de la blockchain Bitcoin.

Taillé sur mesure pour miner du Bitcoin sans consommer trop d'énergie, le composant est décrit comme un « circuit à très basse tension ». Si les assertions d'Intel se vérifient, la puce pourrait contribuer à contenir la consommation énergétique de la preuve de travail (proof-of-work), le système de validation des blocs de la blockchain Bitcoin.

Intel s'est engagé à divulguer davantage d'informations sur sa technologie dès fin février. Dans le cadre de la conférence internationale sur les circuits à semi-conducteurs (ISSCC), le géant américain présentera plus longuement les avantages et les caractéristiques techniques de sa solution. Consacré aux nouveautés de l'industrie, cet événement en ligne débutera le 20 février et se terminera le 24 février 2022. La conférence d'Intel est prévue le 23 février, comme le montre le programme sur le site de l'ISSCC.

👉 Pour aller plus loin – Bitcoin : minage, consommation d'énergie et écologie

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

La firme Block de Jack Dorsey a déjà précommandé la puce de minage d'Intel

Selon Intel, trois entreprises renommées ont déjà précommandé sa puce consacrée au minage de Bitcoin : Argo Blockchain, une firme de minage britannique, Bitcoin GRIID Infrastructures, une société de minage disposant de 3 fermes aux États-Unis, et Block. Autrefois baptisée Square, cette dernière s'est lancée dans le minage de cryptomonnaies peu après son changement de nom début janvier. Lors de l'annonce, la start-up de Jack Dorsey, ancien PDG et fondateur de Twitter, s'est engagée à réduire l’empreinte énergétique du minage de Bitcoin.

Le producteur de semi-conducteurs ne manque pas d'ambitions dans le secteur des cryptomonnaies. D'après l'architecte en chef d'Intel, la firme prévoit de produire ses puces à grande échelle en se concentrant sur « la réalisation du plein potentiel de la blockchain en développant les technologies informatiques les plus écoénergétiques ». La première version de la puce de minage sera commercialisée d'ici la fin de l'année.

En parallèle, Intel développe aussi des cartes graphiques destinées exclusivement au minage de cryptomonnaies. Fin 2021, le géant américain s'est engagé à proposer des processeurs graphiques Arc pour les mineurs. Cette initiative vise à endiguer la pénurie de cartes graphiques qui pénalise les adeptes de jeux vidéo. Basés sur l'architecture Alchemist, ces processeurs seront lancés dans le courant du premier trimestre 2022.

Enfin, on remarquera qu'Intel évoque l'avènement du metaverse dans son communiqué. L'entreprise affirme que « nous inaugurons l'ère du metaverse et du web 3.0 ». Par le passé, Intel s'était montré davantage sceptique concernant l'essor des mondes virtuels.

Dans un billet publié en décembre, Raja M. Koduri avait en effet laissé entendre que le metaverse tel que décrit par des groupes comme Meta était encore plus proche de la théorie que de la pratique. D'après lui, il faudrait parvenir à multiplier par 1000 la puissance de calcul et de traitement des ordinateurs actuels pour garantir le fonctionnement du metaverse.

👉 Sur le même sujet – aucune législation prévue sur le minage de Bitcoin (BTC) selon un élu au Congrès des États-Unis

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Thomas Mang

Si j'ai bien compris le fonctionnement de la preuve de travail :

énergie en entrée X efficacité de la puce = énergie de calcul (Hashrate).

Mais :

énergie de calcul > énergie en entrée

Qu'est-ce que ça veut dire multiplier la puissance de calcul (efficacité de la puce = 1) ?

PS : Si l'efficacité de la puce est maximale (=1) alors l'entropie (chaleur) dégagée par la puce est minimale (=0) et alors il est possible de mettre plus d'énergie d'entrée (car la puce ne peut plus cramer...). C'est ça ???