De nouvelles réglementations pour la Turquie

Le gouvernement turc a pris la décision de régulariser la question des cryptomonnaies sur son territoire. Désormais, la Financial Crimes Investigation Board (MASAK), l'unité turque de renseignements financiers, devra être informée de tout échange de cryptomonnaie effectué en Turquie dépassant les 10 000 livres (1 000 euros).

La nouvelle a été annoncée en direct sur la chaine CNN Turk par Lütfi Elvan, le ministre turc du Trésor et des Finances, le 6 mai.

Cette décision fait en partie suite au scandale qui a touché la plateforme d'échange Thodex, son fondateur ayant pris la fuite avec les fonds de ses utilisateurs pour un montant équivalent à 2 milliards de dollars. Dans cette affaire, la police turque avait arrêté 62 personnes pour fraude au sein de la société. Selon le gouvernement turc, cette nouvelle réglementation vise à éviter qu'un tel incident se produise de nouveau.

Peu avant cet incident, la banque centrale turque a d'ailleurs décidé d'interdire sur son territoire tous paiements en cryptomonnaies.

D'après Lütfi Elvan, des sanctions sont prévues pour toutes les personnes qui ne respecteraient pas les nouvelles règles de déclaration des transactions.

« Les plateformes de trading de cryptomonnaies sont désormais obligées de partager les informations de leurs utilisateurs actifs avec la MASAK. Ils sont responsables de toute activité suspecte sur leurs plateformes. Il leur incombe également d'informer la MASAK de toute transaction d'une valeur supérieure à 10 000 livres turques dans les 10 jours suivant la négociation, » a-t-il ajouté.

Des experts locaux seraient en train de travailler activement sur un projet de loi visant à renforcer ces nouvelles réglementations qui, selon Lütfi Elvan, seront bientôt prêtes à être présentées au président Recep Tayyip Erdoğan afin d'obtenir son approbation.

Malgré cette levée de bouclier contre l'industrie des cryptomonnaies, la Turquie envisage le déploiement d'une monnaie numérique de banque centrale. Ces récentes décisions prises par le gouvernement pourraient bien faire partie du processus pour une intégration prochaine de sa livre numérique. La monnaie turque perdant rapidement sa valeur face au dollar, les autorités semblent vouloir freiner les flux de capitaux vers les cryptomonnaies.

👉 Pour aller plus loin - Les recherches Google pour le Bitcoin (BTC) explosent en Turquie après la chute de la monnaie locale

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Mélody Durand

La crypto est un monde qui m’intrigue depuis plusieurs années. Travaillant dans le web marketing, j’ai rejoint l’équipe de Cryptoast pour participer à l’évolution du site. Je rédige, j’analyse et j’améliore au quotidien le contenu du site pour offrir aux lecteurs le meilleur des conforts.
Tous les articles de Mélody Durand.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Boux

La Turquie sombre un peu plus tous les jours dans les excès de la dictature .

On se plaint souvent de la France, mais Il ya vraiment des pays où il ne fait pas bon vivre sur la planète .

Meij

La France ne paye plus ses dettes et celles des pays les plus pauvres et la Turquie n'a pas voulue mettre des billes dans l'union européenne c'est pour ça que macron est était en colère contre erdogan