Les Turcs se tournent vers le Bitcoin

Selon les données de Google Trends, le nombre de recherches pour le terme Bitcoin (BTC) a augmenté de 566% durant les dernières 24 heures suite à la chute de la livre turque de plus de 15% face au dollar.

Pourquoi cette chute ? Le président turc Recep Tayyip Erdogan a limogé sans aucune explication le gouverneur de la banque centrale de Turquie, Naci Agbal. C’est la troisième fois en moins de 2 ans. Bien qu’Erdogan n’ait pas donné de raison, l’hypothèse avancée est que ce licenciement est une conséquence directe de la politique monétaire menée par d’Agbal visant à maintenir les taux d’intérêt élevés.

Ainsi, le récent plongeon a été déclenché par les craintes que les progrès réalisés par Naci Agbal ne soient réduits à néant par la nomination du nouveau gouverneur, Şahap Kavcıoğlu, un banquier et politicien qui s’opposerait à l’utilisation de taux d’intérêt élevés pour lutter contre l’inflation.

De fait, les Turcs se tournent vers le Bitcoin comme réserve de valeur potentielle contre un nouvel affaiblissement de la monnaie ou comme couverture contre l’inflation (15% en rythme annuel). Le BTC peut être également efficace contre d’éventuels contrôles des capitaux.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Explosion des échanges sur les plateformes P2P

L’annonce du président turc a également accéléré les inscriptions et les transactions sur les plateformes de pair-à-pair. D’après les données obtenues sur LocalBitcoins.com, le prix minimum pour 1 BTC a atteint 509 840 livres turques soit environ 64 000 dollars. Dans le même temps, d’autres plateformes P2P ont enregistré des records de prix allant jusqu’à 100 000 dollars.

Le Bitcoin apparaît donc de plus en plus comme une couverture intéressante dans les pays qui connaissent une certaine instabilité monétaire. L’hyperinflation au Venezuela, la crise de la dette en Grèce et le contrôle des capitaux en Chine ont attisé l’intérêt des particuliers pour l’or numérique au fil des années.

Certains observateurs soutiennent que la crise monétaire en Turquie pourrait s'accentuer dans les prochains mois, ce qui devrait accélérer naturellement l'intérêt des turcs pour le Bitcoin.

👉 Retrouvez notre enquête : Le Bitcoin est-il vraiment utilisé dans les pays en crise ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments