La Turquie interdit les paiements en cryptomonnaies

La Turquie a annoncé que les paiements en cryptomonnaies seraient interdits sur le territoire dans deux semaines. Ce décret intervient alors que la livre turque continue de chuter, et que les habitants manifestent un intérêt croissant pour le Bitcoin et les altcoins.

La Turquie interdit les paiements en cryptomonnaies

Les paiements en cryptomonnaies interdits en Turquie

Le décret est paru au journal officiel tôt ce matin : l’interdiction des paiements en cryptomonnaies prendra effet à partir du 30 avril prochain. Le nouveau règlement explique :

« Les actifs cryptographiques ne peuvent pas être utilisés directement ou indirectement pour les paiements. Aucun service ne peut être fourni pour l’utilisation directe ou indirecte d’actifs cryptographiques. »

Pour justifier cette interdiction des paiements en cryptomonnaies, la banque centrale de Turquie cite une panoplie de « risques » : la volatilité des marchés, les transactions qui ne peuvent pas être annulées, et leur utilisation pour des actions illégales. Jusque là rien de bien nouveau : il s’agit des arguments souvent répétés par les opposants aux cryptomonnaies.

? Suivez toute l’actu de la régulation des cryptomonnaies

La livre turque chute, les cryptomonnaies grimpent

Mais un autre passage livre ce qui est peut-être une explication plus juste de l’hostilité soudaine de la banque centrale de Turquie. Cette dernière explique que les cryptomonnaies « incluent des éléments qui pourraient ébranler la confiance dans les méthodes et instruments utilisés actuellement pour les paiements ». La livre turque (TRY) chute en effet depuis plusieurs mois.

Si la mesure est soudaine, elle n’est cependant pas inattendue. La semaine dernière, le gouvernement avait déjà commencé à demander des informations sur les utilisateurs des plateformes d’échange de cryptomonnaies.

Il faut dire que le contexte économique est particulièrement préoccupant pour les Turcs. Le président du pays, Recep Tayyip Erdogan a limogé le gouverneur de la banque centrale pour la troisième fois en deux ans. Suite à cela, la livre avait perdu 15% de sa valeur face au dollar.

En conséquence, les habitants du pays ont montré leur intérêt pour le Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies. Il est donc peu probable que l’interdiction des paiements en cryptomonnaies freine leur adoption en tant que réserve de valeur en Turquie.

? À lire : Le Bitcoin (BTC) est-il une meilleure valeur refuge que l’or ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
boux

Si il n'y avait que ça a reprocher à "erdogan" ....

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?