Si nous avons entendu parler de Tezos récemment, c’est surtout par rapport à l’accord trouvé dans son litige relatif à son ICO. Cependant, la fondation Tezos vient de publier son rapport bi-annuel et nous avons beaucoup à en apprendre.

 

Des aides importantes mais attribuées avec sérieux

La fondation Tezos a publié le 19 mars dernier son second rapport bi-annuel, détaillant les progrès du groupe des troisième et quatrième trimestres de 2019. On découvre ainsi qu’elle détient désormais 635 millions de dollars d’actifs, soit presque trois fois plus que les fonds levés lors de son ICO mémorable en 2017 (plus grosse ICO de l’histoire à ce moment-là).

👉 En savoir plus sur les ICOs

Interrogé sur les facteurs ayant permis d’amasser un tel montant, Romain Schnider, directeur financier du groupe, a évoqué la dynamique positive du marché des crypto-monnaies comme principale explication. Grand intérêt de ce rapport, il nous permet de comprendre comment la fondation a utilisé ses fonds. Ainsi, plus de 37 millions de dollars ont ainsi été octroyés depuis août dernier pour le développement de l’écosystème. Ces subventions sont divisées de trois manières : les efforts de recherche et développement, les projets de l’écosystème et le soutien communautaire.

Comment lesdites subventions sont-elles accordées ? Les candidats sont triés sur le volet. Si n’importe qui est libre de soumettre une demande de subvention, un processus de sélection complexe en quatre étapes permet de conserver les meilleurs dossiers. Plusieurs comités examinent ainsi le bien-fondé de la requête. Ce processus est totalement interne à la fondation Tezos et un tiers des demandes ont été acceptées (78 sur 200 environ).

Si l’on peut déplorer l’absence de transparence concernant le montant des subventions pour chacun des projets, la fondation assure cependant que les paiements sont réalisés par étape et seulement si le candidat démontre l'avancement de son projet.

👉 Approfondissons la crypto-monnaie Tezos

 

Des efforts axés sur les smart-contract et la démocratisation

Les montants alloués semblent élevés, c’est aussi parce que la fondation croit beaucoup au développement des langages des smart contract Tezos. Ainsi, Blockmatic, Buidl Labs et l’université de Kyoto notamment ont reçu des subventions pour travailler sur cette problématique.

Fait notable, plus de 13 millions de dollars ont été versés pour l’organisation de meetup (rencontres) Tezos à travers le globe par des petits groupes locaux (Rio, Atlanta, Luxembourg). L’objectif est de s’assurer d’une croissance du réseau et une communication efficace. Certains de ces groupes locaux mettent également en place des cours pour favoriser l’apprentissage des objectifs du projet.

Avec de telles réserves dans ses caisses, nul doute que la fondation Tezos ne cessera sûrement pas de financer de telles initiatives à l’avenir. Elle ne s’en cache d’ailleurs pas sur son site officiel :

La communauté Tezos est une des plus fortes et des plus exceptionnelles dans l’univers de la blockchain. La fondation existe comme membre de cette communauté, travaillant aux côtés de développeurs, de scientifiques et de start-up. Le succès d’un système décentralisé est déterminé par la vigueur et la diversité de sa communauté. La fondation permet d’allouer les ressources de ce succès pour permettre la longévité du projet.

Pour rappel, Tezos est actuellement dixième en matière de capitalisation tout proche du milliard de dollars et le projet est souvent cité comme un des plus ambitieux et prometteur de l'écosystème.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Nicolas Hamouy

twitter-soothsayerdata

Diplômé en droit des affaires et actuellement expatrié en Roumanie, je m’intéresse depuis peu à la DeFi et je suis également particulièrement intéressé par les problématiques juridiques posées par les cryptomonnaies. J’ai décidé de partager mes modestes connaissances ainsi que l’actualité de l’éco-système en Europe de l’Est depuis mars 2020.
Tous les articles de Nicolas Hamouy.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments