Facebook autorise plus largement la publicité pour les cryptomonnaies

La relation entre Facebook et les cryptomonnaies est tumultueuse depuis de nombreuses années. L’étape la plus importante est sans conteste l’interdiction de toutes les publicités liées aux actifs numériques décidée fin janvier 2018.

Beaucoup l’ont vécu comme une injustice, car le réseau social n’a pas voulu faire la distinction entre une publicité légitime et la promotion d’arnaques. Ainsi, jusqu’à aujourd’hui, soit près de quatre longues années, Facebook n’était quasiment pas revenu sur cette décision radicale.

Hier, Meta, le nouveau nom de Facebook, a annoncé vouloir « étendre la possibilité de faire de la publicité pour les cryptomonnaies ». En résumé, la condition primaire est qu’il sera nécessaire d’être enregistré pour bénéficier de cette nouvelle politique de Facebook.

👉 Sur le même sujet – Google lève l’interdiction des publicités pour les portefeuilles de cryptomonnaies et les exchanges

Licence obligatoire pour faire de la publicité pour les cryptomonnaies sur Facebook

Ainsi, Facebook ne donne pas un blanc-seing au secteur des crypto-actifs. La condition principale est la nécessité d’obtenir une « licence », ce qui correspond au statut PSAN en France.

Auparavant, seules trois licences étaient acceptées par Facebook. Aujourd’hui, ce chiffre monte à 27 et s’ouvre à de nombreux pays. Outre la France et son Autorité des marchés financiers (AMF), on retrouve les régulateurs des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de Hong-kong, de Corée du Sud ou encore de Singapour.

En résumé, mis à part la Suisse, on retrouve la quasi-totalité des pays ayant des entreprises liées au secteur des cryptomonnaies. Ainsi, une plateforme comme Just Mining, qui a obtenu le PSAN, peut désormais théoriquement faire de la publicité sur le réseau social.

Toutefois, la publicité pour la majorité des activités liées aux cryptomonnaies (plateformes d’échange, lending, portefeuilles externes...) reste soumise à l’approbation écrite de Facebook. Cette dernière sera néanmoins moins regardante si l’entreprise en question possède le fameux sésame qu’est la licence de régulation.

👉 Pour aller plus loin – Facebook souhaite se lancer dans les NFTs avec son futur wallet Novi

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Facebook s’oriente de plus en plus vers le monde des cryptomonnaies

Ce changement de politique de Facebook n’est pas anodin. Bien sûr, on pense immédiatement au projet Libra, devenu Diem. La « Facebook coin », comme elle a été surnommée, ce qui déplaît à beaucoup, reste un projet au point mort, qui va en plus perdre David Marcus, son responsable historique.

Surtout, le réseau social se lance lui-même dans le secteur des tokens non fongibles (NFTs) et du metaverse. Tout d’abord, Facebook s’appelle désormais Meta, bien que cela passe plutôt inaperçu pour l’instant. Ensuite, le wallet Novi permettra d’acheter des NFTs dans le metaverse de Facebook.

Facebook tente aussi probablement de se démarquer de son concurrent actuel, TikTok. En effet, le réseau social chinois interdit toute publicité liée aux cryptomonnaies. Désormais bien implantée dans le secteur, l’entreprise de Mark Zuckerberg a donc intérêt à lever tout blocage publicitaire lié aux actifs numériques.

👉 À lire – TikTok interdit les publicités faisant la promotion des cryptomonnaies

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments