La SEC va réguler les stablecoins américains

Selon le grand média financier américain Bloomberg, les organismes locaux de règlementation ont convenu que la Securities and Exchange Commission (SEC) allait mener les initiatives de régulation des stablecoins.

En effet, les États-Unis comptent plusieurs gendarmes financiers. Les deux plus connus sont la SEC et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Cette dernière régule les marchés de produits dérivés, comme les contrats à terme.

Pour éviter une concurrence et surtout une divergence d’opinions entre les deux régulateurs, les autorités américaines ont préféré jouer la prudence en donnant la primauté à la SEC.

Toutefois, selon cette même source, il semblerait que la CFTC et le Trésor américain conserveront un rôle dans la future régulation des stablecoins locaux. Néanmoins, cela ne remettra aucunement en cause le rôle moteur de la SEC.

👉 À lire – États-Unis : une proposition de loi menace fortement le développement des stablecoins

La SEC veut reprendre la main sur les stablecoins américains

La désignation de la SEC comme autorité ayant la primauté pour réguler les stablecoins n’est pas forcément une bonne nouvelle pour ces derniers.

En effet, Gary Gensler, directeur du gendarme financier américain, fait pression depuis plusieurs mois pour une règlementation plus poussée de Tether (USDT) et consorts.

Il chercherait également à étendre le domaine règlementaire de la SEC, notamment en permettant à la commission de prendre des mesures contre les émetteurs. De même, Gensler aimerait avoir un œil sur les transactions impliquant un ou plusieurs stablecoins américains.

Alors que Gary Gensler était plutôt présenté comme une personne ayant un regard positif sur les cryptomonnaies, sa relation est aujourd’hui plutôt ambivalente. Elle est tantôt positive, avec l’approbation des premiers ETFs Bitcoin (BTC), tantôt négative, notamment lorsqu’il évoque la régulation des plateformes d’échange pour survivre.

👉 Suivez toute l’actu liée à la régulation des cryptomonnaies

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Les stablecoins, peu aimés par les autorités américaines

Les cryptomonnaies dites stables sont le plus souvent adossées au dollar américain et émises par des acteurs locaux. Or, ces actifs numériques semblent être ceux qui font le plus peur aux autorités.

En juillet dernier, Janet Yellen, secrétaire au Trésor, a réuni le président de la Réserve fédérale américaine (FED) et le directeur de la SEC pour discuter de la régulation de ces seuls stablecoins.

Surtout, Tether s’est récemment vu infliger une amende de plus de 40 millions de dollars par la CFTC. C’est le dernier rebondissement des déboires de l’émetteur du token USDT, qui s’est attiré les foudres de nombreuses autorités financières d’États américains.

En résumé, la régulation des stablecoins n’est désormais plus qu’un secret de polichinelle. La seule interrogation, essentielle, qui subsiste, c’est de savoir quelles seront les dispositions adoptées. Or, à ce jour, rien n’indique que nous irons vers du positif.

👉 À lire – Selon Messari, l’USDC va bientôt devenir le stablecoin dominant sur Ethereum, devant l’USDT

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments