Elon Musk affirme qu'il continuera à soutenir Dogecoin (DOGE) malgré l'assignation en justice

Un « Dogefather » plus convaincu que jamais ? On apprenait ces derniers jours qu'Elon Musk était assigné en justice, accusé d'avoir tenté d'influencer le cours du Dogecoin (DOGE). Mais le milliardaire ne semble pas inquiet, puisqu'il affirme qu'il continuera à soutenir le memecoin.

Elon Musk affirme qu'il continuera à soutenir Dogecoin (DOGE) malgré l'assignation en justice

Que reproche-t-on à Elon Musk ?

La semaine dernière, un plaignant, Keith Johnson, a déposé un recours auprès du tribunal fédéral de Manhattan. Réclamant une coquette somme 258 milliards dollars de dommages et intérêts l'homme affirmait qu'Elon Musk avait abusé de sa position pour influencer le cours du Dogecoin.

Il faut dire que le milliardaire a été particulièrement vocal en ce qui concerne le DOGE ces derniers mois, au point que certains prédisaient des problèmes juridiques de ce type. S'amusant manifestement à publier des tweets cryptiques sur le sujet, il affiche un soutien sans faille pour le memecoin, qu'il compte intégrer à certains services de Tesla et SpaceX.

Elon Musk avait par ailleurs admis qu'il souhaitait booster le cours de la cryptomonnaie, puisqu'il affirmait en juillet dernier :

« D’accord, il m’arrive de faire du pump, mais pas du dump. Je ne crois vraiment pas en l’idée de faire grimper le prix pour ensuite vendre. »

? Plus d'infos sur la cryptomonnaie Dogecoin (DOGE)

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Elon Musk réaffirme son soutien à Dogecoin

Toujours est-il que c'est justement ce qui lui est reproché de manière informelle depuis plusieurs mois, et maintenant de manière formelle grâce à cette assignation en justice. Mais le patron de Tesla ne semble pas particulièrement inquiété par cette affaire. Il tweetait ainsi hier qu'il continuerait à soutenir Dogecoin :

Le tweet a suscité les milliers de réponses habituelles, dont une qui demandait à Elon Musk de continuer à acheter du Dogecoin. Une requête à laquelle il a répondu par l'affirmative :

Le positionnement de Musk n'est pas entièrement une surprise, étant donné sa légèreté historique quand il s'agit de répondre aux accusations de « pump & dump ». Mais cette affaire judiciaire pourrait-elle devenir une épine dans le pied du milliardaire ? Pour ses finances, cela sera sans aucun doute dérisoire. Mais cela pourrait marquer un tournant pour le Dogecoin.

💡 Sur le même sujet Elon Musk annonce que SpaceX acceptera bientôt le Dogecoin (DOGE) comme moyen de paiement

Commander notre Livre pour tout comprendre aux cryptos

Publié aux Éditions Larousse

toaster icon
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
John Witt

Elon musk ou l'art d'arnaquer les gens, ce mec à compris qui on était et exploite allégrement notre idiotie ! En fait quand on achète du SHIBA, on permet à ce monsieur de faire une belle plus value sur les shiba que lui à acheté sûrement 100 mois cher, et au final quand il se sera fait plein de thunes grâce au peu qu'on avait et qu'on lui a donné, le cours va chuter, on perdra notre argent mais lui restera milliardaire ! Et c'est là qu'on est stupide, si on est pas riche il ne faut pas investir, on… Read more »

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?