Bonjour et bienvenue dans ce nouveau format Cryptoast, le Crypto Brunch. Je vous partage chaque dimanche un condensé de l'actualité crypto de la semaine.

Sans plus de cérémonie, démarrons tout de suite pour la première newsletter ! 😃


Twitch arrête d'accepter les paiements d'abonnements en crypto

 

Twitch Logo

 

On a vu de nombreuses entreprises arrêter d'accepter les crypto-monnaies courant 2018, des entreprises qui les acceptaient pourtant lors du dernier bull market. Twitch n'a pas communiqué la raison de l'arrêt du service, il pourrait s'agir de problèmes légaux.


BitMain ne fera finalement pas d'IPO

 

BITMAIN

 

Le géant asiatique du minage, BitMain, fait depuis longtemps parti du décor de la scène crypto. Dominant à la fois dans le minage, dans la création de machines ASIC et dans le service.

Cependant, de grands soucis financiers frappent la société. Ils ont en effet subit de plein fouet la chute du marché en 2018. Ceci plaçant l'entreprise dans une position délicate.
C'est pourquoi ils avaient décidé de faire une IPO (une levée de fond en bourse) afin notamment de récolter suffisamment de liquidités pour pérenniser la société. Malheureusement pour Bitmain, le projet d'IPO n'aboutira pas pour l'instant, la demande ayant expiré ce 26 mars. L'idée n'est toutefois pas enterrée, et elle pourrait être à nouveau à l'ordre du jour prochainement.


IBM entre en partenariat avec Evernym pour atteindre le domaine de l'identité décentralisée

 

IBM

 

La semaine dernière IBM annonçait le Blockchain World Wire, un système de transfert de valeur trans-frontalier via blockchain très similaire à Ripple mais utilisant la technologie Stellar et des stable-coins. Disponible dans 72 pays et 47 devises différentes l'entreprise prendra une faible commission pour la maintenance du réseau et se donne 3 à 5 ans pour en faire un standard mondial.

Et bien après cette nouvelle, IBM est déjà de retour dans un autre secteur tout aussi important : l'identité décentralisée. Il s'agit, dans les grandes lignes, de permettre à tout un chacun de reprendre le contrôle de son identité numérique. C'est avec Evernym et son accélérateur qu'ils ont décidé de faire équipe. Hâte de voir ce qu'il en sortira.

IBM est clairement l'entreprise tech la plus implémentée dans les cryptos, celle qui profitera le plus et nous fera le plus profiter de l'adoption de cette technologie.


DASH, engagé pour l'adoption des crypto-monnaies dans la vie de tous les jours

 

Dash Cryptoast

 

Dash est souvent mis en avant pour son adoption progressive au Venezuela et dans le reste du continent.

Venezuelan Bolivar Bitcoin

 

Il se trouve que Dash vise également une adoption sur le continent Africain et notamment le Nigeria, pays très peuplé.
Pour l'heure, ce ne sont qu'une centaine de commerces qui acceptent la crypto.

Dash est d'autant plus intéressant qu'il permet d'effectuer des paiements instantanés (coucou les DAG) mais également des paiements mobile via SMS sur Dash Text (une application qui fonctionne même en cas de blackout !), point clé car l'Afrique concentre 50% du marché mondial. A surveiller.

Dash a d'ailleurs tout récemment démarré un partenariat avec Cryptobuyer, principal broker d'Amérique du Sud, afin de toucher le plus de monde possible.

Plus d'informations à ce sujetComment Dash est en train de dominer le Nigeria ?


VK veut lancer sa crypto

 

VK Logo

 

Après la décision de Facebook de créer une crypto, de plus en plus d'entreprises se penchent effectivement sur le sujet. C'est le cas aujourd'hui avec VK, le principal réseau social russe avec 97 millions d'utilisateurs, qui réfléchit à l'implémentation d'une crypto. Les cryptos relancent une vieille théorie économique : l'avènement des monnaies privées, dont voici pour les curieux un très bon article en français sur l'intérêt de leur concurrence.


Le S&P500 en token, c'est maintenant une réalité

 

Standard & Poor's

 

Une première dans le monde de la tokenisation, les 500 plus grosses entreprises Américaines ont été tokenisé sur un ERC20. L'indice crée prend le nom de USSTOCK, cette première a été possible grâce aux développeurs du DAI (Maker) et est actuellement tradable sur DDEX (nn DEX (exchange décentralisé) sous 0x) contre du DAI.

Plus d'informations à ce sujetLe S&P500 en token


Du rififi chez les mineurs

 

Monero Logo

 

Il y a quelques jours Monero procédait à son hard-fork (HF). La raison ? Lutter contre la dominance des machines ASIC dans le hashrate du réseau, ces dernières représentant plus de 85% de la puissance totale !

Le changement de l'algorithme de minage rend les ASIC obsolètes, jusqu’à ce qu'un nouveau modèle arrive, d'où la nécessité de HF récurrents.

 

 

Il s'avère que l'idée est également en route chez GRIN

En effet, bien que les ASIC permettent une meilleure sécurisation du réseau (la force de minage augmentant, il devient bien plus difficile pour un mineur mal intentionné de s'approprier 51% du réseau), elles apportent aussi un grand problème : la centralisation du minage.

Mais devrait-on nécessairement faire ce travail de Sisyphe envers ces centraliseurs de minage ?
C'est un point qui a justement été soulevé dans la communauté Monero. La rapidité de création des ASIC assure qu'elles seront toujours au coin de la rue tandis que procéder à un HF n'est jamais une mince affaire et expose le réseau à d'éventuelles complications. D'autant plus à un rythme aussi rapide, trop rapide pour l'écosystème.

Le combat contre ces machines semble épuiser les développeurs de Monero. Comment combattre ce qui évolue plus vite que nous ? 🤔


Ethereum perd des parts de marché

 

Ethereum Cryptoast

 

Depuis sa création, Ethereum s'est imposé comme la principale plateforme de dApps, Smart-contracts, ICO...

Il s'avère que les chiffres sont en train de changer, notamment sur les dApps :

"Seulement 28% utilisateurs de dApps étaient sur le réseau Ethereum en janvier, contre 100 pour cent un an plus tôt, selon le tracker DappRadar. EOS représentait 48% des utilisateurs actifs de dApps, et Tron 24%. Sur l'ensemble des dApps sorties en janvier, Ethereum était toujours en tête, avec 40 % de parts de marché. Mais EOS et Tron sont déjà à environ 30 % chacun."

 

Il est intéressant de noter que ces chiffres font débat. En effet, TRON et EOS sont connus pour ne proposer quasiment que des dApps de gambling (pari). Il est donc assez simple de manipuler les chiffres.

Un exemple des dApps les plus utilisées en décembre 2018 :

 

 

La nouvelle n'a d'ailleurs pas l'air d'étonner Vitalik qui trouve normal de perdre son leadership sur ces domaines. Il cite notamment le fait qu'Ethereum est avant tout fait pour les smart-contracts et qu'étant le premier actif crypto en son genre, il ne peut tout simplement pas garder sa place de numéro 1 éternellement.

Une dizaine de projets prévoient d'émigrer sur la blockchain de Binance et plusieurs ICO se font désormais sur les réseaux Stellar et EOS. Sans compter TRON qui tente d'attirer les développeurs Ethereum comme on attirerait un enfant avec un cookie.

 

 

Il y a deux principales raisons à ces retournements de veste. Tout d'abord, à cause des problèmes de scalabilité de la plateforme Ethereum, problème qui est d'ailleurs pris très au sérieux par la communauté. Il est en effet évident pour un projet de privilégier la plateforme la plus performante et donc d'aller chez la concurrence.

Deuxième raison, plusieurs développeurs semblent désabusés par la politique du réseau. Vitalik ayant un pouvoir encore centralisateur sur sa création, il décide souvent de la marche à suivre. La technocratie d'Ethereum pourrait lui coûter cher à long terme

Plus d'informations à ce sujet : Ethereum perd des parts de marché


Bon brunch !

Pssst, je possède des ETH et des XMR, mais je n'ai en revanche aucune action IBM, ni de XLM, ni de DASH 😜

A propos de l'auteur : Ryo

twitter-soothsayerdata

Rédacteur sur Cryptoast depuis début 2018, j’aime partager mes découvertes sur les cryptos et participer à la démocratisation du Bitcoin et de la blockchain. Je m’occupe notamment de rédiger des résumés de l’actualité crypto chaque semaine que je vous présente le dimanche durant le “Crypto Brunch”.
Tous les articles de Ryo.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments