Coronavirus : les entreprises chinoises toujours déterminées à adopter la blockchain

La crise économique liée au coronavirus touchera aussi le domaine de la blockchain. Mais les entreprises chinoises ne comptent pas changer de stratégie, et certaines seraient même prêtes à augmenter leurs dépenses pour compenser la crise.

Coronavirus : les entreprises chinoises toujours déterminées à adopter la blockchain

Les entreprises chinoises continuent à miser sur la blockchain

Une étude parue le mois dernier indiquait qu’en Europe, les baisses d’investissements liés à la blockchain étaient estimées à -8% pour l’année 2020, avec un secteur des hardware wallets qui serait particulièrement touché.

En Chine, la tendance serait cependant au maintien des investissements blockchain, comme l’a rapporté le média Xihuanet. Un rapport de la Fédération chinoise de logistique et de l’Institut de recherche sur Internet de l’Université de Tsinghua s’est en effet penché sur le sujet. Parmi les 350 entreprises interrogées par l’étude, 70% ont déclaré ne pas avoir prévu de réduire les investissements liés à la blockchain. 20% d’entre elles ont même décidé de mettre les bouchées doubles : elles comptent augmenter leurs investissements dans la blockchain pour compenser la crise.

Selon le rapport, la crise du coronavirus a en réalité démontré l’efficacité de la blockchain, notamment en matière de contrôle et de prévention de l’épidémie. Par ailleurs, les entreprises du secteur s’attendent à ce que la blockchain industrielle connaisse un vrai essor dans les années à venir. L’étude indique ainsi que la technologie des registres distribués permettra de moderniser les chaînes d’approvisionnement, le stockage distribué, et tout ce qui a trait aux chaînes industrielles.

👉 Lisez notre dossier sur la blockchain et les chaînes d’approvisionnement

 

La blockchain made in China

Il y a une raison à cet engouement des entreprises chinoises pour la blockchain. Au départ hostile au secteur, le gouvernement chinois a progressivement adouci son discours. Le point de bascule a eu lieu en fin d’année 2019, lorsque Xi Jinping a annoncé qu’il considérait la blockchain comme une avancée importante.

Depuis, les entreprises se sont engouffrées dans la brèche, malgré un positionnement du gouvernement qui reste encore dur à l’égard des crypto-actifs. Mais là aussi, des progrès ont été faits : les banques chinoises ont ainsi confirmé hier qu’elles ne gelaient pas – officiellement – les fonds que leurs clients destinent à l’achat et la vente de cryptodevises.

👉 Découvrez également : Un examen préparatoire interroge les élèves chinois sur le mining de Bitcoin

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast