En Croatie, il est possible de payer ses courses en Bitcoin

La société croate a officialisé l'information ce lundi dans un communiqué publié sur son site Internet. Les clients de la chaîne de supermarchés Konzum ont désormais la possibilité de payer leurs courses directement en cryptomonnaies. Pour le moment, seuls les achats en ligne sont concernés. Toutefois, Konzum prévoit déjà d'étendre les paiements en cryptomonnaies à l'ensemble de ses enseignes physiques. Cela concerne 700 magasins en Croatie, employant plus de 10 000 personnes.

Selon l'annonce, le site Internet de Konzum prendra en charge neuf cryptomonnaies. On retrouve évidemment le Bitcoin (BTC), mais également l'Éther (ETH), le Bitcoin Cash (BCH), Ripple (XRP), Dai (DAI), Stellar (XLM), EOS (EOS) ainsi que des stablecoins comme le Tether (USDT) et l'USD Coin (USDC).

Selon Uroš Kalinić, membre du conseil d'administration de Konzum, l'introduction des paiements en cryptomonnaies témoigne de l'engagement de l'entreprise envers les tendances et les innovations mondiales, notamment dans le secteur de la vente au détail.

« En tant que plus grande chaîne de magasins en Croatie [...] nous sommes fiers d'être les leaders dans un domaine qui se développe rapidement et qui forme l'avenir, » a déclaré Uroš Kalinić.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Un partenariat avec une entreprise locale, Electrocoin

Pour permettre de proposer cette nouvelle option à ces clients, Konzum s'est associé à Electrocoin, une entreprise locale spécialisée dans le paiement en cryptomonnaies. Electrocoin est à la fois une société de courtage, puisqu'elle vend et achète des actifs numériques pour le compte de clients institutionnels, mais également un facilitateur de paiement en cryptomonnaies pour les commerçants.

En effet, la société croate déploie une solution appelée PayCek. C'est un système qui permet aux commerçants d'accepter les paiements en cryptomonnaies en s'intégrant directement sur leur boutique en ligne. Compte tenu de la forte volatilité des prix, le système PayCek garantit aux acheteurs un taux de change fixe au début de la transaction, ce qui laisse suffisamment de temps pour une exécution réussie.

L'année 2021 a été définitivement celle de la démocratisation des cryptomonnaies en tant que moyen de paiement. Bien entendu, l'on pense en premier lieu au constructeur automobile Tesla, qui a d'abord accepté les paiements en Bitcoin avant de finalement suspendre cette option quelques semaines plus tard. Mais à l'image de Konzum, ce sont surtout de plus en plus de sociétés, commerces ou lieux de loisirs qui ont sauté le pas pour proposer localement cette option de paiements en cryptomonnaies.

À titre d'exemple, un aéroport international au Venezuela accepte désormais les paiements en Bitcoin et en Dash. De même, une école de commerce américaine autorise depuis quelques semaines le Bitcoin, l'Éther et l'USDC pour le paiement des frais de scolarité, tout comme une école au Nigéria. Finalement, au-delà de l'influence gigantesque que peut avoir Tesla et son PDG, Elon Musk, ce sont bel et bien ces petites avancées qui contribuent à l'ouverture des cryptomonnaies auprès de tous.

👉 Sur le même sujet — Suisse : 85 000 commerçants peuvent maintenant accepter les paiements en cryptomonnaies

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

A propos de l'auteur : Lilian Aliaga

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur freelance situé entre Paris et Toulouse. Je souhaite partager ma passion pour l’univers des cryptomonnaies au plus grand nombre. Je m’intéresse également à l’analyse technique et au trading.
Tous les articles de Lilian Aliaga.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments