Partager cet article :

 

La firme d’analyse et d’enquête Chainalysis a confirmé qu’elle pouvait maintenant surveiller les tokens de type ERC-20, dans un communiqué publié hier.

 

Garder un œil sur les blockchains

Comme l’explique Chainalysis, ce développement rapide est dû à une pression toujours plus forte de la part des régulateurs mondiaux. « Les juridictions mondiales sont en train de publier des exigences réglementaires pour les entreprises liées aux crypto-monnaies, afin d’améliorer les procédures de conformité. La technologie de Chainalysis permet aux équipes dédiées de créer une approche basée sur la gestion du risque, notamment pour lutter contre le blanchiment d’argent ».

Cela se fait grâce à un outil : le KYT (Know Your Transaction). Nous vous expliquions récemment que l’exchange BitTrex avait commencé à utiliser cette solution pour pister les mouvements de fonds suspects. Elle permet de filtrer les transactions en temps réel, et de recevoir des alertes. C’est cette solution qui est étendue aux ERC-20.

 

Ajout des ERC-20 sur Chainalysis

Les ERC-20 sont des tokens qui sont construits autour de règles et critères communs. Ils sont établis sur la blockchain de l’Ethereum (ETH). Ces tokens sont extrêmement nombreux et demandés : on en compte actuellement 216 383. Un chiffre très important, qui attire les personnes mal intentionnées. Un rapport de Chainalysis indique ainsi qu’ils sont particulièrement exposés aux risques de vols ou de hacks.

C’est pourquoi la firme a choisi de les inclure dans ses outils de surveillance. Parmi les tokens supportés, elle cite le Basic Attention Token (BAT), le MakerDAO (MKR et DAI), OmiseGO (OMG) et 0x (ZRX). Le cofondateur de Chainalysis, Jonathan Levin, explique que la demande d’outils dédiés à la mise en conformité est croissante : « Une infrastructure de mise en conformité robuste est essentielle pour soutenir la croissance de cette industrie globale, qui se développe rapidement. En travaillant de concert avec nos clients et partenaires, nous créons une plateforme adaptable, qui nous permet de soutenir plus de cryptodevises à un rythme plus élevé. »

 

Prochains ajouts

Chainalysis ne compte cependant pas s’arrêter en si bon chemin. La firme indique qu’au cours des prochains mois, elle soutiendra d’autres cryptoactifs, comme le Ripple (XRP), le Dash (DASH), le Zcash (ZEC - adresses ouvertes uniquement), le Dogecoin (DOGE) ainsi que l’Ethereum Classic (ETC). L’entreprise d’analyses semble en tout cas être parvenue à établir une solide réputation en ce qui concerne la régulation des cryptos. En plus de BitTrex, le géant Binance avait déjà confirmé faire appel à ses services.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar