Blockchain et art : nouveau record de prix pour un NFT

La société de vente aux enchères Christie’s a pour la première fois proposé une pièce d’art sous forme de token non fongible (NFT). La vente a été un succès, puisque le prix a dépassé de loin les estimations.

Blockchain et art : nouveau record de prix pour un NFT

Christie’s se lance dans les NFT d'art

La nouvelle montre bien la percée des tokens non fongibles ces derniers temps. Christie’s est en effet une vénérable société londonienne, qui existe depuis 1766 : son intérêt pour les pièces d’art de type NFT est donc particulièrement notable.

L’oeuvre, baptisée « Bitcoin 21 », a été créée par Ben Gentilli. Elle fait partie d’une série de 40 pièces, qui contiennent « 322 048 chiffres tirés du code originel de Bitcoin ». Avec ses 39 autres camarades, Bitcoin 21 compose une série de tableaux de 50 mètres de long, qui est appelée Portraits of a Mind. L’idée est de « décentraliser » les tableaux en les séparant autour du monde à mesure qu’ils trouvent des acquéreurs.

On ne connaît pas l’identité de l’acheteur qui a déboursé 131 250 dollars pour faire l’acquisition de cette pièce d’art. La somme représente un record. Le token non fongible le plus cher jamais vendu était jusque là la voiture de course 1-1-1, qui est présente dans le jeu F1 Delta Time. Elle s’était échangée contre environ 113 124 dollars le jour de la vente.

👉 Lisez notre dossier sur les tokens non fongibles (NFT)

L’art NFT, une nouvelle avenue pour la blockchain ?

Après des débuts plutôt discrets, les NFT d’art sont en train de remporter l’adhésion d’un public qui dépasse le cercle restreint des amateurs de cryptomonnaies. En France, les oeuvres murales du street-artiste Pascale Boyart ont commencé à faire parler d’elles, et Ben Elliot a de son côté lancé sa cryptomonnaie personnelle.

Comme souvent dans le milieu de l’art, les démarches peuvent aller jusqu’à l’absurde. En septembre, on apprenait ainsi que l’artiste Bishop avait vendu des parties de son corps pour les couvrir de tatouage, en les “tokénisant”. Toujours est-il que de plus en plus d’artistes font usage des cryptomonnaies ou de la blockchain, afin de trouver là aussi de nouveaux outils de rémunération.

👉 A lire également : Les frères Winklevoss lancent leur galerie d’art numérique basée sur les NFT

 

Source image : Ben Gentilli via Robert Alice

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

MiCA : les mauvaises surprises qui pourraient davantage freiner l'écosystème crypto européen

MiCA : les mauvaises surprises qui pourraient davantage freiner l'écosystème crypto européen

Binance décide finalement de participer au burn du LUNC, le token grimpe de 60 % sur 24 h

Binance décide finalement de participer au burn du LUNC, le token grimpe de 60 % sur 24 h

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast