Bitfinex récompense les hodlers

L'ajout de cette offre est le fruit d'une collaboration de Bitfinex avec Celsius Network, une plateforme de prêt et d'emprunt de cryptomonnaies.

Dès à présent, les utilisateurs de Bitfinex peuvent ouvrir un portefeuille avec Celsius et directement le gérer depuis l'exchange.

Ainsi, tout client de Bitfinex peut désormais générer un revenu passif sur de nombreuses cryptomonnaies, profitant des taux d'intérêt annuels fournis pas Celsius Network.

Selon le communiquée de Bitfinex, le taux d'intérêt annuel offert aux hodlers de Bitcoin (BTC) ira jusqu'à 6,2%, et celui de l'Ether (ETH) à 9,65%. Les autres cryptomonnaies supportées sont les suivantes, dont la plupart sont des stablecoins :

  • Tether (USDT)
  • Tether Gold (XAUT)
  • True USD (TUSD)
  • Gemini Dollar (GUSD)
  • PAX
  • USD Coin (USDC)
  • DAI
  • OMG Network (OMG)
  • 0x (ZRX)
  • Basic Attention Token (BAT)

De plus, cette fonctionnalité n'est pas bloquante pour l'utilisateur, ses cryptomonnaies pouvant être retirées à tout moment de son portefeuille Celsius, et cela sans frais. Les récompenses sont cumulées quotidiennement et payées à intervalles hebdomadaires.

Seul bémol qui en rebutera certains, l'accès à cette fonctionnalité est réservé à ceux ayant passé un processus de vérification d'identité (KYC).

Revenant sur l'ajout de cette nouvelle offre, le directeur de la technologie de Bitfinex, Paolo Ardoino, a déclaré :

« Nous espérons que cette offre intéressera les clients qui ont acheté du Bitcoin comme une réserve de valeur à long terme, et qui veulent également gagner sur leurs actifs pendant qu'ils les détiennent. »

Découvrez Bitfinex

Bitfinex (re)devient compétitif ?

Outre le lending, Bitfinex proposait déjà de nombreuses possibilités de staking à ses utilisateurs, et cela depuis juin dernier.

Bitfinex supporte notamment le staking pour Tron (TRX), EOSCardano (ADA), Cosmos (ATOM), Algorand (ALGO) et V.Systems (VSYS). Toutefois, les récompenses allouées aux utilisateurs sont pour la plupart plus faibles que pour le lending.

Bien qu'il soit possible de directement passer depuis Celsius Network sans l'intermédiaire de Bitfinex, cela donne aux utilisateurs la possibilité de générer des gains passifs et d'échanger leurs cryptomonnaies sur une seule et même plateforme.

« Notre intégration avec Bitfinex étend la mission et l'objectif des deux sociétés pour amener les 100 millions de personnes suivantes dans la crypto-communauté, » a ajouté Alex Mashinsky, PDG de Celsius.

Bitfinex devrait ainsi attirer de nombreux nouveaux utilisateurs. En effet, le leader du marché des exchanges, Binance, ne propose pas de lending pour le Bitcoin et l'Ether, et les taux annuels qu'il applique sur les autres cryptomonnaies sont moins intéressants que ceux de Celsius Network.

Du côté de Coinbase, la plateforme américaine a récemment introduit le staking d'ATOM à un taux annuel de 5%, comme pour le XTZ.

L'offre de Bitfinex s'avère donc plutôt intéressante pour les hodlers, même si ceux-ci préfèrent généralement stocker leurs cryptomonnaies sur des hardwares wallets qui leur appartiennent.

👉 Consultez notre présentation de Bitfinex

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments