Binance : le responsable de l'exchange crypto en Asie-Pacifique a donné sa démission

Binance, le plus grand exchange de cryptomonnaies au monde, fait face à un autre départ majeur : Leon Foong, responsable de la région Asie-Pacifique, a récemment démissionné. Le mois précédent, Binance avait déjà essuyé le départ de 3 cadres supérieurs, alors qu'il continue de perdre des parts de marché.

Binance : le responsable de l'exchange crypto en Asie-Pacifique a donné sa démission

Un nouveau départ majeur chez Binance

Voilà une information qui aurait à priori dû rester confidentielle et qui ne fera pas les affaires de Binance : après avoir perdu 3 cadres supérieurs le mois dernier, le plus grand exchange de cryptomonnaies au monde a vu le responsable de la région Asie-Pacifique donner sa démission.

Selon une information tout à fait exclusive de Bloomberg, Leon Foong avait dirigé l'expansion de Binance en Corée du Sud, en Thaïlande et au Japon, où l'exchange a d'ailleurs démarré son activité au début du mois d'août. Le mois dernier, c'était Hon Ng (l'avocat général de Binance), Steven Christie (le responsable de la conformité) et Patrick Hillmann (le responsable de la stratégie) qui avaient fait leurs adieux à la plateforme.

Changpeng Zhao, le PDG de Binance, avait déclaré que des remplaçants avaient été mis en poste pour les remplacer et que Patrick Hillmann était contraint de partir pour des raisons purement personnelles.

Alors que les parts de marché de Binance US, sa filiale américaine, ont quasiment été éclipsées par ses concurrents Kraken et Coinbase suite à ses conflits avec la Securities and Exchange Commission (SEC) et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l'Asie et l'Extrême-Orient constituent un emplacement de premier plan pour son développement à l'international.

En Europe, la position de Binance n'est pas particulièrement simple non plus : l'exchange de cryptomonnaies est sous enquête en France et s'est vu contraint de quitter les Pays-Bas pour défaut d'enregistrement. En parallèle, Binance a retiré sa demande de licence sur le marché allemand le mois dernier, et se heurte actuellement à des obstacles réglementaires au Canada, en Belgique et en Australie.

Aucun porte-parole de Binance n'a souhaité donner d'information supplémentaire à propos de cette nouvelle.

👉 Gardez vos cryptomonnaies à l'abri avec le portefeuille ultra-sécurisé ZenGo

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé

Binance en perte de vitesse

Depuis ses différents soucis réglementaires, Binance a vu ses parts de marché chuter au profit de ses concurrents. Alors que la plateforme d'échange de cryptomonnaies dominait très largement le marché avec 63,68 % des parts au mois de février 2023, ces dernières ont baissé de quasiment 20 %, atteignant un peu moins de 46 %.

Parts de marché exchanges crypto

Parts de marché mensuelles des principaux exchanges de cryptomonnaies

 

Actuellement, la majeure partie de l'activité de Binance se déroule en Chine (bien que l'exchange ait démenti), puis en Corée du Sud, en Turquie et au Vietnam.

Au-delà de l'impact géographique de ses différents soucis avec les régulateurs, Binance s'est également retrouvée contrainte d'abandonner son stablecoin BUSD au profit du First Digital USD (FUSD), lancé au mois de juin dernier et listé le mois dernier sur l'exchange crypto.

👉 Sur le même sujet – Binance lance un nouveau service de transfert instantané dans 9 pays d'Amérique latine

XTB : un broker complet pour investir
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Sources : Bloomberg, The Block

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le cours du Bitcoin SV (BSV) bondit de +37% suite à un tweet de « Satoshi Nakamoto »

Le cours du Bitcoin SV (BSV) bondit de +37% suite à un tweet de « Satoshi Nakamoto »

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Shiba Inu (SHIB), Ripple (XRP), Pepe Coin (PEPE)... Honda s'ouvre aux paiements en cryptomonnaies

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

Carte d’identité nouvelle génération : le Brésil adopte la blockchain

« Les gens sont bêtes » – Do Kwon a admis avoir falsifié le volume de trading de Terra (LUNA)

« Les gens sont bêtes » – Do Kwon a admis avoir falsifié le volume de trading de Terra (LUNA)