Binance refuse de geler les comptes des utilisateurs russes

Binance ne bloquera pas les comptes des utilisateurs russes. Interrogée par nos confrères de CoinTelegraph ce lundi 28 février 2022, la plateforme d'échange de cryptomonnaies a fermement refusé d'accéder à la récente demande des autorités ukrainiennes.

24 heures plus tôt, Mykhailo Fedorov, le vice-premier ministre de l'Ukraine, a en effet demandé aux plateformes d'échange de cryptomonnaies « de bloquer les adresses des utilisateurs russes », y compris les utilisateurs lambdas. La requête a été mal accueillie par la plupart des dirigeants d'exchanges, qui estiment qu'une mesure de cet acabit est opposée à la philosophie derrière les cryptomonnaies.

« Nous n'allons pas geler unilatéralement des millions de comptes d'utilisateurs innocents. La cryptomonnaie est destinée à offrir une plus grande liberté financière aux gens du monde entier », déclare un porte-parole de Binance.

Le porte-parole souligne que l'entreprise prend des mesures afin d'éviter que les sanctions financières à l'encontre d'entités russes ne touchent la population. Binance s'engage à minimiser l'impact des restrictions actuelles « sur les utilisateurs innocents ». L'exchange précise aussi que « si la communauté internationale élargit davantage ces sanctions, nous les appliquerons également de manière agressive ».

Après l'invasion russe, les pays occidentaux ont décrété une foule de mesures financières pour faire plier le régime de Vladimir Poutine. Plusieurs grandes banques russes ont notamment été déconnectées du réseau de paiement Swift, qui facilite les échanges interbancaires.

LocalBitcoins, la plateforme d'échange de bitcoins peer-to-peer, abonde dans le même sens que Binance. L'exchange estime « qu'interdire à toutes les entreprises du secteur des cryptomonnaies d'offrir des services aux Russes ordinaires n'aurait pas de sens et ferait plus de mal que de bien ».

👉 Retrouvez toute l’actualité sur les plateformes d'échange de cryptomonnaies

L'Ukraine veut forcer les exchanges à bloquer tous les comptes d'utilisateurs russes

Suite aux refus exprimés par les exchanges, l'Ukraine prévoit de forcer le blocage des investisseurs russes en passant par la voie légale. Contacté par le média The Block, Yulia Parkhomenko, chef du groupe d'experts sur les actifs numériques au ministère ukrainien, affirme que le gouvernement va contraindre légalement les plateformes à geler les comptes russes.

« Nous prévoyons de faire des demandes juridiques. Nous préparons des lettres. C'est une mesure nécessaire. Il n'y a aucun moyen d'identifier qui finance la guerre et qui ne la finance pas », explique Yulia Parkhomenko afin de justifier les futures mesures.

Pour l'heure, on ignore comment l'Ukraine va s'y prendre pour forcer des entreprises situées hors de son territoire à se plier à ses demandes et à bloquer des internautes localisés en Russie.

En parallèle, le gouvernement ukrainien continue de récolter des dons en cryptomonnaies pour financer son armée. Aux dernières nouvelles, le pays a déjà reçu plus de 10 millions de dollars en crypto-actifs.

👉 Sur le même thème : Binance fait un don de 10 millions de dollars à destination de l'aide humanitaire

Sources : CoinTelegraph, The Block

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Tydo

Bitcoin et les cryptos sont neutres. Binance a raison.

Boux

Quand aurez vous compris que binance est pourri jusque là moele ? Allié chinois, croyez vous qu'ils vont faire faux bond a un autre dictateur ?

Waldo

Ce n'est aucunement dans la philosophie des cryptomonnaie que de banie unilateralement une population pour des raisons purement politique. Binance est une entreprise privée à destination public, la demande de l'Ukraine est meme indécente !

Nino

Je méprise l'invasion russe du territoire souverain ukrainien pour des obscures raison stratégiques et géopolitiques propres à la rusie. Ce que je méprise encore plus c'est qu'on se serve de ce prétexte pour restreindre encore plus les libertés, et dans ce cas ci essayer de faire main basse sur le contrôle de la crypto pour des raisons politiques subjectives à un des belligérants.

Oumar

Si Binance accepte sa sera contraire a L’éthique des crypto. A savoir être décentralisé