La plateforme a confirmé ce jour l’ajout des échanges en pair à pair (P2P) pour la roupie indienne (INR). C’est une étape de plus pour Binance, qui compte bien séduire le marché indien.

 

Des échanges P2P de roupie

Comme l’explique le communiqué de Binance, en plus de la roupie indienne, la roupie indonésienne (IDR) est également concernée par cet ajout. Cela permettra aux utilisateurs locaux d’acheter et de vendre cinq cryptodevises : le Bitcoin (BTC), l’Ether (ETH), le Binance Coin (BNB), le Tether (USDT) ainsi que le Binance USD (BUSD).

La plateforme avait confirmé l’année dernière qu’elle planifiait d’ajouter un grand nombre de monnaies fiduciaires à ses services. Au total, ce sont 180 devises fiat qui devraient être prises en compte sur la plateforme d’ici à la fin de l’année. Avec cet ajout récent, le nombre de devises utilisables sur Binance P2P s’élève maintenant à 20.

👉 Plus d’infos dans notre guide sur l’exchange Binance

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

 

Binance vise le marché indien

Binance avait déjà fait part de ses ambitions pour le marché indien. Son acquisition de WazirX en novembre avait déjà marqué une première étape. En mars dernier, la plateforme confirmait également un investissement de 50 millions de dollars pour les startups blockchain locales. L’intégration de la roupie indienne n’est donc pas une surprise, comme l’a confirmé Changpeng Zhao, le PDG de Binance :

L’Inde et l’Indonésie sont deux des marchés émergents les plus conséquents, avec un potentiel énorme pour l’adoption des crypto-monnaies, et nous sommes ravis de donner des moyens d’accéder aux cryptos facilement à cette population massive.”

 

Depuis quelques mois, l’Inde se dessine en effet comme un territoire d’ampleur à investir pour les cryptos. Les régulateurs locaux ont progressivement levé les restrictions qui pesaient sur l’industrie. La banque centrale d’Inde avait ainsi confirmé que les actifs cryptographiques étaient autorisés en janvier dernier, puis la Cour suprême avait annulé les restrictions qui s’appliquaient encore au début du mois de mars.

👉 Suivez les dernières nouvelles de la régulation des crypto-actifs

 

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments