Aave lancera un équivalent de Twitter sur Ethereum

Il y a quelques jours, on apprenait que Square, la plateforme de paiement de Jack Dorsey, créait une nouvelle entreprise dédiée aux services financiers sur Bitcoin (BTC). Le projet montre déjà de grandes similarités avec Aave, un protocole open source et non custodial qui permet de créer des marchés de finance décentralisée.

Stani Kulechov, le fondateur de Aave, a aussi noté les ressemblances, et il a annoncé ce week-end que si Square venait jouer sur le terrain de Aave, Aave allait aussi jouer sur le terrain de Jack Dorsey : Twitter.

« Puisque Jack [Dorsey] va construire Aave sur Bitcoin, Aave va construire Twitter sur Ethereum. »

👉 Sur le même sujet – Jack Dorsey refuse toujours d'investir dans l'Ether (ETH), seul le Bitcoin (BTC) l’intéresse

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Un réseau social au contenu monétisé

Comme il l’a confirmé à nos confrères de Decrypt, Stani Kulechov souhaite redonner le pouvoir aux utilisateurs de réseaux sociaux :

« Nous croyons que les créateurs de contenu devraient détenir leur public de manière “permissionless”. Cela veut dire que n’importe qui peut construire des expériences utilisateur en utilisant les mêmes données et graphiques on-chain. »

À terme, ce nouveau Twitter de la blockchain pourrait permettre aux communautés de voter pour le type de contenu qu’elles souhaitent voir publier, grâce à des organisations décentralisées autonomes (DAO). Selon Kulechov, le but est de se détacher du modèle de Twitter :

« Twitter tire tous ses revenus de vos tweets et du contenu que vous partagez. Twitter décide ensuite lesquels de vos tweets seront mis en avant grâce à un algorithme. »

👉 Plus d’infos sur le protocole de prêt Aave

Un projet d’ampleur ?

Les réseaux sociaux basés sur la blockchain, comme Steemit/Hive ou encore Voice, ne parviennent pour l’instant pas à prendre de l’ampleur face à des mastodontes comme Facebook ou Twitter. Ce projet sera-t-il différent ?

Il a pour lui le poids considérable de Aave : il s’agit de la première plateforme DeFi du moment en termes de valeur totale verrouillée (TVL). Le projet pèse ainsi près de 11 milliards de dollars à l’heure actuelle, selon les données de DeFi Pulse. Reste donc à voir s’il parviendra à prendre une ampleur suffisante pour récolter des utilisateurs.

👉 Découvrez notre podcast – DeFi et scalabilité : les différentes couches d’ETH avec Marc Zeller d’AAVE

Binance Découvrir AAVE sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jeanmel

Ça existe deja non ? Ça s'appelle peepeth et ça n'a jamais décollé. Il faudrait aussi voir ce qui est reelement stocké dans Ethereum, probablement pas les tweets eux-memes sinon ça poserait de sereiux problemes (frais, scalabilité, vie privee, contenus offensants etc)