Des technologies de plus en plus matures

D’après une enquête menée par Ripple, la technologie blockchain et les cryptomonnaies arrivent peu à peu à maturité. Cela s’observe dans les entreprises, où elles sont utilisées de manière croissante, mais aussi auprès des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à comprendre et à posséder des cryptomonnaies et des tokens non fongibles (NFTs).

L’explosion des NFTs

Cela ne vous a sûrement pas échappé… Les NFT connaissent une démocratisation galopante depuis l’an dernier. Ripple note ainsi une augmentation du volume d’échange des tokens non fongibles de 38 000 % entre 2020 et 2021. Et rien qu’au troisième trimestre de 2021, plus de 10 milliards de dollars de NFTs ont été échangés.

Cette tendance n’est pas prête de s’essouffler, car ce nouvel outil permet aux célébrités comme aux marques d’engager leurs communautés de manière innovante, amusante et efficace. Les NFTs surfent également sur la popularité croissante des metaverses, dans lesquels ils permettent d’introduire la notion de propriété.

Le rapport de Ripple s’intéresse notamment aux raisons qui poussent le grand public à se tourner vers les NFT, soulignant que la motivation principale tient à leurs fonctions, et non à l’aspect émotionnel qui les entoure.

Functional vs Emotional NFT Benefits

Pourquoi les gens achètent-ils des NFTs ? - Source : Ripple

 

L’entreprise a également demandé aux consommateurs sondés quelles thématiques leur semblaient les plus intéressantes en termes d'usage des NFT. Et de manière surprenante, c’est la musique qui arrive en tête, devant les « collectibles » et les jeux vidéo.

Quels types de NFTs intéressent le plus les consommateurs ?

Quels types de NFTs intéressent le plus les consommateurs ? - Source : Ripple

 

Ripple évoque aussi les barrières à l'adoption massive des NFT, notamment leur complexité qui constitue le principal obstacle à leur démocratisation. La société pointe également du doigt leurs prix trop élevés, qui découragent bon nombre de personnes. Mais Ripple nuance ces difficultés, soulignant qu’elles devraient être surmontées rapidement.

👉 Pour en savoir plus sur les tendances crypto en 2022 : Guerre des « Layer 1 », régulation, nouveaux usages des NFT… Coinbase prédit l’année 2022

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

L'obstacle de la durabilité des NFTs

L’entreprise évoque aussi le problème de la durabilité des NFT. Elle prend ainsi l’exemple du mint d’un NFT sur la blockchain Ethereum, qui consomme autant d’énergie qu’un foyer américain pendant une semaine. Bien sûr, Ripple en profite pour mettre en avant sa solution maison, le XRP Ledger, qui brille notamment par sa neutralité carbone, mais aussi les blockchains Flow et Solana, beaucoup moins gourmandes qu’Ethereum. 

Si la question de la durabilité des NFTs n’est actuellement pas au cœur des préoccupations, cela pourrait vite changer. En effet, Ripple a interrogé les consommateurs et les développeurs afin de connaître leur position en la matière. Et le constat est sans appel. Trois consommateurs sur 4 préfèrent les NFTs durables, tandis que 20% d’entre eux déclarent qu’ils n’achèteraient jamais rien d'autre. Quant aux développeurs, ils sont 66% à penser que l’organisation pour laquelle ils travaillent a plus de chances d’opter pour une blockchain durable, et que c’est ce que veulent leurs clients.

Le rapport s’intéresse plus globalement à l’attitude des consommateurs vis-à-vis de la durabilité des cryptos en général. Et là encore, on observe que 75% d’entre eux préfèreraient acheter une cryptomonnaie durable, tandis qu’un consommateur sur cinq déclare qu’il ne voudrait jamais acheter autre chose

Attitude Consommateurs Durabilité Cryptomonnaies

Quelle est l'attitude des consommateurs vis-à-vis de la durabilité des cryptomonnaies ? - Source : Ripple

 

👉 Pour aller plus loin sur le sujet de la durabilité : Les banques polluent bien plus que le Bitcoin (BTC), selon une étude

Les monnaies numériques de banques centrales (MNBC) s’apprêtent à déferler sur le monde

D’après le rapport de Ripple, si seulement quelques pays ont déjà lancé leur monnaie numérique, 80% des banques centrales dans le monde sont actuellement en train d’explorer l’utilisation de ce qu’on appelle les MNBC. Pour rappel, il s’agit ni plus ni moins de tokens issus d'une blockchain visant à transformer les monnaies fiduciaires (dollar, euro, yuan…) en actifs numériques. 

Qu’il s’agisse d’institutions financières ou non, une écrasante majorité d’entreprises considère que les MNBC auront un impact significatif dans les années à venir. Ripple les a interrogées sur les bénéfices qu’ils attendent suite à l’introduction de cette technologie, et les institutions financières ont placé en tête l’amélioration de la compétitivité nationale dans l’économie mondiale, juste devant l’efficacité du système de paiement. Les autres types d’entreprises, quant à elles, ont mis à la première place l’efficacité du système de paiement, devant le renforcement de la politique monétaire. 

👉 Pour tout comprendre aux MNBC : Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) – C’est quoi et comment fonctionnent-elles ?

L’usage des cryptos par les institutions financières et les entreprises

Selon l’enquête menée par Ripple, 76% des institutions financières comptent utiliser les cryptos dans les trois prochaines années. Un chiffre qui s’élève à 71% pour les autres types d’entreprises. Et contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas motivées uniquement par leur aspect spéculatif. La première raison invoquée pour qu’elles détiennent des crypto-monnaies est l’utilisation à des fins de paiement. Elles soulignent également leur intérêt dans la gestion de leurs portefeuilles, notamment comme couverture contre l’inflation et d’autres types d’actifs.

Encore plus que pour les MNBC, la grande majorité des entreprises et institutions financières sondées estiment que les cryptomonnaies vont avoir un impact significatif dans un futur proche. Le rapport détaille les bénéfices que ces sociétés espèrent voir avec une adoption massive des cryptos. Aux deux premières places, on trouve l’amélioration de l’inclusivité et de l’équité pour les consommateurs. Cela se traduit par un accès plus large aux services financiers, et ce dans des conditions qui sont plus à l’avantage de leurs clients. 

Que peut apporter l'usage des cryptomonnaies aux entreprises ?

Que peut apporter l'usage des cryptomonnaies aux entreprises ? - Source : Ripple

 

À la vue de ces réponses, on se demande ce qui empêche les entreprises comme les institutions financières d’adopter massivement les cryptomonnaies. Comme toujours, la fraude et les arnaques arrivent en tête des barrières à leur démocratisation, devant le flou de la règlementation et la volatilité des prix. Pourtant, les banques auraient tout intérêt à s’y mettre. En effet, 65% des consommateurs sondés affirment être intéressés par l’achat de cryptomonnaies directement auprès d’elles. Un chiffre qui monte à 81% chez les utilisateurs les plus expérimentés.

Si vous souhaitez connaître le dernier bilan de l'écosystème crypto français, nous vous encourageons à lire notre synthèse des enseignements de l'étude Adan / KPMG France. Dans cette enquête qui vient d'être publiée, on apprend notamment que 8% des Français ont déjà acquis des cryptomonnaies, et que 30% envisagent de sauter le pas. La révolution est en marche !

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Guillaume Huault-Dupuy

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Passionné de pop culture et de nouvelles technologies, j’ai plongé dans le grand bain des cryptos et de la blockchain fin 2017. Depuis, je n’en suis jamais ressorti. Après des années à observer l’expansion de cet univers fascinant, j’ai décidé de mettre mes compétences journalistiques au service de sa démocratisation en rejoignant la team Cryptoast.
Tous les articles de Guillaume Huault-Dupuy.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Léonard

La crypto est révolutionnaire.