45 % des Français affirment comprendre ce qu'est un NFT

45% des Français savent ce qu'est un token non fongible (NFT), révèle une étude. D'ailleurs, la plupart des internautes n'envisagent pas d'investir dans un actif numérique certifié sur la blockchain. On apprend également que plus de la moitié des internautes se méfient du metaverse à cause des risques en matière de sécurité.

45 % des Français affirment comprendre ce qu'est un NFT

67 % des utilisateurs savent ce qu'est le metaverse

Sortlist, une entreprise spécialisée dans la mise en relation d'annonceurs et d'agences marketing, vient de publier une étude consacrée au metaverse et aux tokens non fongibles (NFT). L'étude, baptisée « Comment utiliser le metaverse ? Vendre du divertissement, la clé pour faire plus de business », s'adresse essentiellement aux spécialistes de la publicité et du commerce en ligne.

Pour dresser un panorama des attentes et des perceptions des internautes, Sortlist a sondé 1 000 personnes âgées de plus de 18 ans en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en France et aux Pays-Bas. Les participants comprenaient des internautes lambdas, des chefs d’entreprise et des spécialistes du marketing.

Premier constat, la majorité (67%) des internautes affirme comprendre ce qu'est le metaverse. On remarque une forte disparité entre les pays. Ainsi, 80% des Espagnols déclarent savoir ce qu'est le metaverse, contre 55% des Français. Lors d'une étude Yougov de mars dernier, seuls 30% des Français assuraient comprendre, du mois partiellement, les univers numériques accessibles grâce à la réalité virtuelle ou augmentée.

La plupart des sondés décrivent le metaverse comme un « monde virtuel ». Notez que la proportion d'individus qui semblent avoir effectivement compris le concept varie peu avec l'âge. Par exemple, 60% des jeunes de 18 à 24 ans définissent le metaverse comme un monde virtuel, contre 47% des 25-34 ans, 60% des 34-44 ans, 54% des 45-64 ans et 55% des plus de 54 ans.

On remarquera que de nombreux participants pensent que le metaverse n'est que le nouveau nom de Facebook, qui s'est rebaptisé Meta à la fin de l'année dernière. Ils évoquent également le Web3, la cryptomonnaie ou encore la perspective d'un « nouveau Google ».

👉 Découvrez notre top 4 des metaverses prometteurs pour 2022

cryptoast logo

Commandez notre livre

PRO

publié aux éditions Larousse 👆

toaster icon

La moitié des utilisateurs se méfient du metaverse

Les attentes des utilisateurs au sujet du metaverse sont multiples. Certains participants de l'étude souhaitent s'y plonger pour échapper au monde réel (19%), se distraire (15%) ou interagir autrement (13%). Les loisirs semblent être motivation principale des usagers, bien que certains sondés lorgnent vers le metaverse pour saisir des opportunités (12%) ou faire des affaires (9%). Sortlist a remarqué une disparité entre les réponses des hommes et des femmes :

« Le metaverse représente un moyen d’échapper au monde réel pour les femmes (58%), alors qu’il représente l’avenir pour les hommes (53%) ». 

L'étude pointe également du doigt la méfiance des utilisateurs au sujet du metaverse. En effet, « plus de la moitié des utilisateurs que nous avons interrogés disent qu’ils ne feraient pas confiance à ce concept des mondes virtuels », souligne l'entreprise. 54% des sondés assurent qu'ils n'accordent pas leur confiance à un monde virtuel.

La méfiance est moins marquée chez les utilisateurs plus jeunes. 53% des 25-34 ans font confiance aux univers numériques, contre seulement 12% des plus de 54 ans. Comme le souligne Sortlist, « les utilisateurs plus âgés sont les plus informés sur ce qu’est le metaverse, ils sont aussi les plus sceptiques. Les utilisateurs plus jeunes semblent être plus optimistes bien qu’ils en savent moins ».

Pour expliquer la méfiance des usagers, l'étude pointe du doigt les risques en matière de cybersécurité. D'ailleurs, il s'agit de la plus grande inquiétude de 38% des entreprises, note Sortlist.Dans une tribune publiée par Forbes, David Mahdi, responsable de la stratégie chez Sectigo, une firme spécialisée dans la sécurité informatique, estime d'ailleurs que le metaverse sera « un nouveau paradis pour les hackers » qui cherchent à voler les données des usagers.

Les internautes sont réticents à l'idée d'investir dans les NFT

L'étude s'attarde également sur les tokens non fongibles (NFT). 59% des participants affirment comprendre ce qu'est un NFT. Là encore, il semble que les Français soient moins à l'aise avec le concept que la moyenne. 45% des sondés qui résident en France savent ce qu'est un token non fongible, contre 53% des habitants du Pays-Bas, d'Allemagne (65%) et d'Espagne (69%). On remarquera également que 75% des Belges comprennent ce qu'est un NFT.

Bien que la plupart des sondés comprennent le concept, 61% des internautes n'envisagent pas d'investir dans le secteur des jetons non fongibles. D'ailleurs, seules 17% des personnes interrogées estiment qu'il s'agit « d'opportunités d’investissements fiables ». Néanmoins, 59% des internautes se disent hésitants. L'opinion de la majorité des utilisateurs n'est pas encore tranchée.

👉 Lire aussi : La marque de luxe Hermès veut utiliser le metaverse comme outil de communication

Sources : Sortlist, Forbes

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir
';

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

République centrafricaine : le projet Sango sera lancé officiellement le 3 juillet

République centrafricaine : le projet Sango sera lancé officiellement le 3 juillet

Voyager Digital déclare le fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) en défaut de paiements

Voyager Digital déclare le fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) en défaut de paiements

Snoop Dogg et Eminem mettent en scène leurs Bored Apes (BAYC) dans un nouveau clip

Snoop Dogg et Eminem mettent en scène leurs Bored Apes (BAYC) dans un nouveau clip

Russie : un système reposant sur la blockchain pour remplacer SWIFT ?

Russie : un système reposant sur la blockchain pour remplacer SWIFT ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast