Des tests encourageants pour le yuan numérique

Selon le média chinois Global Times, le yuan numérique a été proposé à l’occasion d’un événement à Suzhou, une ville de la province de Jiangsu. C’est le lieu qui avait été sélectionné pour un airdrop massif du yuan numérique afin de le tester en conditions réelles. Les consommateurs étaient invités à dépenser leur monnaie numérique à l’occasion du « Double 12 », soit l’équivalent du Black Friday.

C’est le géant de l’e-commerce JD.com qui a autorisé les paiements en yuan numérique sur ses services. Et le test a été concluant : 20 000 transactions ont été effectuées en 24h, la première 2 secondes seulement après le lancement. 80% des transactions ont été effectuées par des personnes nées après 1980. Le plus gros montant transféré a été de 10 000 yuans.

👉 A lire à ce sujet : Huawei révèle un smartphone doté d’un wallet pour le yuan numérique

Le yuan numérique ne sortira probablement pas en 2021

Mais malgré le succès de cette phase de test, et des autres qui ont eu lieu en Chine, le gouvernement ne souhaite pas précipiter le lancement de sa monnaie numérique. Selon Cao Yin, le directeur de la Digital Renaissance Foundation, Pékin pourrait même se donner plus d’un an :

« En 2021, la Chine va continuer de trouver de nouveaux scénarios pour tester le yuan numérique, mais un lancement complet est toujours peu probable. »

Si la tentation est forte de lancer une monnaie numérique de banque centrale rapidement, afin d’entrer en compétition avec les autres économies d’ampleur, le jeu n’en vaut cependant pas la chandelle selon Cao Yin. La Chine est en effet consciente qu’une fois lancé, le yuan numérique ne sera pas arrêtable, c’est pourquoi le gouvernement souhaite le tester aussi strictement :

« Nous ne sommes en compétition qu’avec nous-mêmes sur ce sujet et il n’y a pas besoin de se précipiter. »

👉 Sur le même sujet : La Chine interdit tous les stablecoins adossés au yuan

Les Jeux olympiques d’hiver 2022 en ligne de mire ?

Une première grande distribution de la monnaie numérique pourrait donc avoir lieu pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2022, alors que les yeux du monde seront tournés vers la Chine. Pour autant, Cao Yin ne voit pas de sortie globale avant au moins 2023. Les autres économies d’ampleur n’en étant qu’à leurs balbutiements en termes de monnaies numériques de banque centrale, le gouvernement chinois peut en effet consolider son avance, quitte à accélérer le mouvement si le besoin s’en fait sentir à un moment.

👉 Pour aller plus loin : Le yuan numérique, une arme dans la guerre entre la Chine et les États-Unis ?

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments