Walmart accueille 200 ATMs Bitcoin (BTC) dans ses supermarchés aux États-Unis

Ce jeudi 21 octobre 2021, le géant de la grande distribution Walmart a annoncé l'installation de 200 distributeurs automatiques de Bitcoin (BTC) dans ses supermarchés aux États-Unis. D'après les informations relayées par CoinDesk, Walmart s'est associé à Coinstar. La firme est surtout connue pour ses machines permettant d'échanger des pièces physiques contre des billets ou des cartes cadeaux.

« Coinstar, en partenariat avec Coinme, a lancé un projet pilote qui permet à ses clients d'acheter du Bitcoin avec de l'argent. Il y a 200 kiosques Coinstar situés à l'intérieur des magasins Walmart à travers les États-Unis qui font partie de ce projet pilote », déclare Molly Blakeman, directrice des communications chez Walmart.

Dans le cadre de ce programme pilote destiné à doper l'adoption de la cryptomonnaie, Walmart a aussi réclamé l'expertise de CoinMe, une firme associée de longue date avec Coinstar. Il s'agit de la première société de guichets automatiques de Bitcoin à avoir obtenu une licence aux États-Unis. Depuis 2014, CoinMe installe des ATMs sur le territoire américain. L'entreprise propose aussi une plateforme d'échange de cryptomonnaies et un portefeuille numérique.

👉 Lire aussi : L’opérateur Athena va installer 1500 ATMs Bitcoin (BTC) au Salvador

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Walmart veut installer 8000 distributeurs de Bitcoin aux États-Unis

Walmart ne compte pas s'arrêter à 200 distributeurs automatiques. À terme, l'entreprise américaine souhaite installer un total de 8000 ATMs de Bitcoin aux États-Unis, rapporte Bloomberg. Ce programme pilote devrait donc être suivi d'un déploiement plus massif de distributeurs. Selon les données fournies par Coin ATM Radar, on trouve déjà plus de 26 000 distributeurs automatiques de Bitcoin aux États-Unis.

« Les distributeurs automatiques de Bitcoin existent depuis un certain temps, y compris dans de nombreux supermarchés. Walmart élargit l'accès au Bitcoin à davantage de personnes, cependant, et lui donne une légitimité supplémentaire même par rapport aux sceptiques », explique Sam Doctor, chef de la recherche à la maison de courtage spécialisée dans les cryptomonnaies BitOoda, à Bloomberg.

Pour acheter du Bitcoin par le biais d'un distributeur de Coinstar, les Américains sont invités à insérer un billet dans la machine. Ils recevront alors un papier avec un code d'échange inscrit dessus. Ce code permet de récupérer les cryptomonnaies achetées en se rendant sur l'application mobile de CoinMe.

Pour récupérer les devises, il faut ouvrir un compte sur l'exchange et remplir la vérification Know Your Customer (KYC). Cette procédure permet à la plateforme de vérifier l'identité des investisseurs afin de lutter contre le blanchiment d'argent. Il faut notamment fournir un document d'identité délivré par un gouvernement.

Le distributeur automatique applique des frais élevés sur chaque achat. Sur son site web officiel, Coinstar annonce que « chaque achat entraîne des frais de transaction de 4 % et des frais de change de 7 % ». Pour Sam Doctor, les ATMs restent un bon moyen de doper l'adoption des cryptomonnaies.

« C'est un moyen coûteux d'acheter du Bitcoin, mais il réduit les barrières à l'entrée pour les premiers acheteurs de cryptos », avance le directeur de la stratégie de BitOoda.

D'après les informations de CoinDesk, Walmart n'a pas osé publier un communiqué de presse pour annoncer la nouvelle après le canular du mois dernier. Début septembre, une fausse nouvelle est en effet venue affirmer que Walmart acceptait désormais en Litecoin (LTC). Avant d'être réfutée par l'entreprise, l'information s'est propagée sur la toile, donnant un coup de fouet au cours du Litecoin. Les individus derrière l'opération avaient mis au point un faux communiqué de presse.

Jusqu'ici, Walmart n'a jamais fait grand étalage de ses ambitions dans le domaine des devises numériques. Néanmoins, l'intérêt du groupe pour le secteur des cryptomonnaies n'est pas un secret. En août dernier, Walmart a lancé le recrutement d'un responsable de produits en monnaies numériques. On sait aussi que le géant de la grande distribution a déposé plus de 17 brevets exploitant la technologie blockchain.

👉 Sur le même sujet – Le projet collaboratif Hyperledger accueille 8 nouveaux membres, dont Walmart

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments